Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

12 décembre 2021

Christine Morasse - cmorasse@lexismedia.ca

L’histoire se répète pour les Huskies

Un autre mauvais départ et une sixième défaite consécutive pour la meute

Huskies Rouyn-Noranda Oceanic Rimouski

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont subi une sixième défaite consécutive. La meute a encore une fois connu un début de match difficile.

(Jean-François Vachon) Selon le dicton, l’étude de l’histoire sert à éviter de commettre les erreurs du passé. Pourtant, malgré le message inlassable de leur entraîneur Brad Yetman sur l’importance de commencer les matchs du bon pied, le même scénario se répète soir après soir. Encore une fois, la meute a connu un mauvais départ, ce qui a mené à une défaite de 4 à 0 face à l’Océanic de Rimouski. 

Que faudra-t-il pour la meute apprenne? «Si tu as la réponse, tu peux venir à l’aréna et leur expliquer. On a essayé des messages différents durant les meetings. On a changé des choses. On continue d’expérimenter pour trouver la solution», a indiqué le pilote. Son équipe semble jouer avec un certain manque de confiance quand Samuel Richard n’est pas dans les filets. «Richard est un des meilleurs gardiens de la LHJMQ, c’est quelque chose de normal et c’est difficile de jeter le blâme sur les autres gardiens. Que ce soit Charrois ou Dorcal-Madore, on doit se concentrer sur ce qu’on a à faire et à travailler ensemble. Ce soir, Mathis Dorcal-Madore a fait plusieurs arrêts clés en deuxième et en troisième période», a soutenu Brad Yetman. 

Parlant des dernières 40 minutes de jeu, la meute a pourtant bien fait. «On a mieux fait en deuxième et en troisième. On a compétitionné. Mais c’est frustrant parce que le match s’est joué en première période», a-t-il exposé. 

Mise à jour des blessures 

En raison d’une blessure subie par Louis-Félix Charrois, les Huskies ont signé le gardien des Pionniers du Cégep de Rimouski de la division 2 de la Ligue de hockey collégial du Québec, François-Gabriel Ross, pour prendre place au bout du banc. Louis-Félix Charrois sera retourné à son équipe M18 AAA, les Cantonniers de Magog. «On étudie les autres options pour la fin de semaine prochaine», a indiqué l’entraîneur-chef des Huskies. Ce dernier a aussi adressé les blessures subies par Samuel Richard et Samuel Régis. «Régis en a encore pour un bout. Pour Richard, c’est au jour le jour. Il y a des jours où ça progresse et d’autres où ça reste le même», a-t-il expliqué. 

Scénario identique 

Le scénario du match précédent s’est répété en première période pour les Huskies. Dans les premières minutes de jeu, Alex Drover (10e) a mis la main sur un retour de lancer. Son tir a surpris Mathis Dorcal-Madore. Quelques instants plus tard, la meute a joué de malchance. La passe d’Alexander Gaudio a dévié sur la jambe de Ludovic Soucy (3e) sur une descente à deux contre un pour ensuite se retrouver au fond du filet. Les locaux ont une nouvelle fois touché la cible avant la fin de la première période. William Dumoulin a repéré Alexander Gaudio (6e) seul dans l’enclave. Gaudio n’a pas raté cette occasion. 

Mieux par la suite 

Les Huskies ont mieux paru en deuxième période. La meilleure chance de marquer a appartenu à Mathieu Gagnon. Le capitaine de la meute a profité de deux échappées dont un tir de punition. À chaque fois, Gabriel Robert a eu le dessus sur le joueur rouynorandien. Le gardien de la meute, Mathis Dorcal-Madore, a aussi connu une séquence d’arrêts importantes en milieu de deuxième période pour maintenir le score de 3 à 0. En troisième période, Simon Maltais (1er) a marqué dans un filet désert. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média