Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

13 décembre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Hausse de 3,8 % de la charge fiscale pour les unifamiliales

6,8 % d’augmentation des dépenses à Rouyn-Noranda

Diane Dallaire Budget 2022 ville de Rouyn-Noranda

©Photo Le Citoyen-Thierry de Noncourt

Le budget de la Ville de Rouyn-Noranda 2022 a été déposé le 13 décembre, par la mairesse Diane Dallaire (au centre), assistée d’Hélène Piuze, trésorière et directrice des services administratifs (à gauche) et de la directrice générale, Huguette Lemay (à droite).

Les propriétaires d’une résidence unifamiliale devront débourser, en moyenne, 3,8 % de plus pour régler leur compte de taxes municipales, selon le budget 2022 de la Ville de Rouyn-Noranda, déposé le 13 décembre. 

L’administration municipale soutient avoir déployé de grands efforts pour limiter la hausse, alors que la Ville est confrontée à une augmentation des dépenses de 6,8%. La hausse s’explique par d’importants travaux de nettoyage prévus aux étangs d’eaux usées (1,5 M$), à l’ajout de 4000 nouveaux logements desservis par la collecte du compost (372 000 $) et d’une augmentation du coût des assurances(932 000 $).  

En bref, pour 67% des propriétaires, la hausse représentera moins de 100$. Dans le nouveau rôle d’évaluation déposé récemment, la valeur moyenne d’une maison unifamiliale est passée à 274 541 $, à Rouyn-Noranda. Selon les nouveaux taux de taxes, le propriétaire d’une maison de cette valeur aurait payé 2687 $ en 2021, alors que sa facture passera à 2780$ cette année, une augmentation de 102$, ou 3,8%. 

L’an dernier la variation n’a été que de 1,35 %. Le conseil avait alors souhaité limiter l’augmentation en raison du contexte pandémique. 

Budget de 90 M$ 

Le budget exact de la Ville est de 89 965 624 $ alors qu’il était de 87 059 944 $ l’an dernier, une différence de 2 640 680 $. 

La dette atteint 136 000 412 $ et la Ville prévoit verser 12 720 327 $ au service de la dette, en maintenant un ratio d’endettement sous le seuil de 20%. «L’exercice financier a été réalisé dans un esprit de continuité et de respect des ratios de la dette. Deux éléments incontournables ont guidé nos décisions, soit la sécurité et la qualité de vie des citoyens ainsi que la lutte aux changements climatiques», a justifié la mairesse, Diane Dallaire.  

Autobus 

Aucune somme n’est encore prévue pour la mise en place de l’autobus de ville gratuit, promis lors de la dernière campagne électorale. Le tracé des parcours devra d’abord être revu. «L’offrir gratuitement actuellement, si les parcours ne répondent pas aux besoins, c’est un coup d’épée dans l’eau. Rien n’empêche de mettre ça en vigueur dès 2022, ça n’a pas besoin d’être au budget tout de suite», a expliqué Mme Dallaire.  

Un montant de 5,1 M$ sera investi dans les infrastructures routières, dont 3,8 M$ proviendra de subventions. La masse salariale de la Ville augmentera de 4,63 %, passant de 32 088 917 M$, en 2021, à 33 574 722 M$ en 2022. Le coût des biens et services passera de 35 925 102 $ à 39 700 784 $. Bonne nouvelle, les frais de financement diminueront de 4 590 062 $ à 4 408 042 $, une réduction de 3,97%, grâce à des intérêts moins élevés. Toutes les dettes spécifiques aux municipalités d’avant les fusions municipales de 2002 sont désormais réglées.   

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média