Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

13 décembre 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Les cas actifs de Covid-19 en baisse dans la région

0321vaccin

©Photo: Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La situation semble vouloir se stabiliser dans la région concernant les cas de Covid-19, du moins pour le moment.

Tout en affichant une baisse appréciable des cas actifs, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) a enregistré 10 nouveaux cas de Coronavirus sur son territoire pour les trois derniers jours, dont deux au cours de la dernière journée, soit un à Rouyn-Noranda et un au Témiscamingue.

«Alors que la plupart d’entre eux (les 10 nouveaux cas des trois derniers jours) sont liés à des cas récents, la source d’exposition reste inconnue pour certains», indique la direction du CISSSAT.

Selon les chiffres fournis par le CISSSAT dans son bilan publié lundi, la région compte maintenant 52 cas actifs de Covid-19, soit 37 de moins qu’il y a une semaine (le 6 décembre) et 24 de moins que vendredi dernier.

Parmi ces 52 cas actifs, le CISSSAT en signale 21 dans la Vallée-de-l’Or, 17 au Témiscamingue et 12 à Rouyn-Noranda. Les deux autres se trouvent en Abitibi-Ouest, tandis qu’il n’y aurait présentement aucun cas actif dans la MRC d’Abitibi (secteur d’Amos). Trois personnes atteintes du virus sont actuellement hospitalisées, dont une aux soins intensifs, toujours selon le CISSSAT. Celui-ci souligne d’ailleurs que ces trois personnes ne sont pas adéquatement vaccinées.

«La Santé publique tient à rappeler l’importance d’une vigilance accrue dans l’application des mesures sanitaires (port du masque, distanciation physique, hygiène des mains et respect des consignes d’isolement)», répète le CISSSAT.

Dose de rappel

Par ailleurs, le CISSSAT signale que les personnes qui ont reçu leur deuxième dose de vaccin contre la Covid-19 avant le 13 juin et qui font partie de certains groupes (adultes vivant avec une maladie chronique, femmes enceintes et travailleurs de la santé en contact avec des usagers) sont désormais éligibles pour recevoir une dose de rappel.

«La dose de rappel permet au système immunitaire de rétablir un niveau d’anticorps suffisant pour compenser la baisse qui pourrait survenir après plusieurs mois, explique le CISSSAT. La baisse des taux d'anticorps se produit lentement et les données actuellement disponibles au Québec montrent que deux doses de vaccin offrent encore une très haute protection contre les hospitalisations associées à la Covid-19. C'est pourquoi la dose de rappel n'est recommandée qu'au moins six mois après la dernière dose reçue», précise l’organisme.

Pour recevoir sa dose de rappel, on doit prendre rendez-vous via le Portail Clic Santé (au https://portal3.clicsante.ca/) ou en composant le 1 877-644-4545.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média