Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

18 décembre 2021

Christine Morasse - cmorasse@lexismedia.ca

Enfin les vacances pour les Huskies

La meute a subi un 8e revers consécutif

Huskies Rouyn-Noranda Sea Dogs Saint John

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont subi un revers de 6 à 2 face aux Olympiques de Gatineau. La formation rouynorandienne profitera de quelques jours de vacances avant de reprendre l’action le 28 décembre.

(Jean-François Vachon) Les Huskies n’ont pas trouvé la recette de la victoire. En effet, malgré un avantage numérique plus menaçant, la meute a subi un revers de 6 à 2 face aux Olympiques de Gatineau. Il s’agit d’une huitième défaite consécutive.

Au cours des derniers matchs, les Huskies ont essayé de nombreux ingrédients pour retrouver le chemin de la victoire. Chaque fois, tout n’était pas au rendez-vous. Si l’avantage numérique a débloqué, le gardien Mathis Dorcal-Madore a pour sa part connu un match plus difficile. «Ce sont des choses qui arrivent. Des fois, tout fonctionne, d’autres fois, rien. Ou tout fonctionne à moitié. Ça part d’une bonne préparation qui commence le matin. Je trouve qu’on a été mieux de ce côté. On a aussi été plus physique en deuxième et il y a du positif à retirer», a indiqué l’entraîneur-chef des Huskies, Brad Yetman. 

Ce dernier était aussi satisfait que les unités spéciales contribuent. «Notre désavantage numérique a fait de bonnes choses et a été agressif. Et notre avantage numérique a bien bougé la rondelle pour réussir à marquer», a-t-il souligné. 

Son équipe bénéficiera d’une pause. Celle-ci pourrait s’étirer. En effet, de nouvelles consignes seront émises lundi par les autorités gouvernementales et elle pourrait peut-être entraîner l’annulation de quelques rencontres prévues durant la période des Fêtes. «Pour nous, ça fait faire du bien. On a une quinzaine de joueurs qui n’ont jamais vécu de saison normale. On va pouvoir guérir nos blessures et revenir avec une nouvelle mentalité», a-t-il indiqué. 

Le pilote a aussi eu de bons mots pour Cruz Loughlin. «Il a bien bougé la rondelle. Il était un peu comme un troisième défenseur sur nos sorties de zone. Il a aussi fait quelques bons arrêts», a-t-il exposé. 

L’avantage numérique débloque 

Après de nombreux matchs difficiles, l’avantage numérique rouynorandien a finalement débloqué. Jakub Hujer (5e) a fait dévier un tir de Louis-Philippe Fontaine. Si la rondelle a été bloquée par Emerik Despaties, Hujer a récupéré son propre retour pour marquer. 

La réplique ne s’est pas fait attendre. Tristan Allard (5e) a récupéré une rondelle dans l’enclave avant de décocher un tir qui a surpris Mathis Dorcal-Madore. 

Par la suite, Zachary Dean (5e) a débordé sur l’aile avant de décocher un tir dans le haut du filet du côté du bloqueur du gardien rouynorandien pour donner les devants à sa formation. 

Quelques instants plus tard, le tir de Noah Warren (3e) a dévié devant le filet pour ensuite poursuivre sa course jusqu’au fond du filet. 

Fin de soirée de travail pour Dorcal-Madore 

Dès le début de la deuxième période, Manix Landry (6e) a trompé la vigilance de Mathis Dorcal-Madore. Ce filet marquait la fin de la soirée de travail du gardien rouynorandien. Cruz Loughlin s’est ainsi retrouvé pour la première fois dans un filet de la LHJMQ. 

Il a cédé pour la première fois en milieu de deuxième période. Sur une descente à trois contre un, la patience de Zachary Dean lui a permis de remettre à Tristan Luneau (5e) qui n’a pas raté cette occasion de marquer. 

Gagnon fait mouche 

En troisième période, la meute a profité d’un désavantage numérique pour réduire l’écart. Alex Arsenault et Mathieu Gagnon (9e) ont uni leurs efforts pour ce que ce dernier puisse marquer. 

Zachary Dean (6e) a complété la marque dans un filet désert. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média