Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

04 janvier 2022

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Sébastien D’Astous accède à la présidence de la Conférence des préfets

Le préfet d’Abitibi succède à Martin Ferron, préfet de la Vallée-de-l’Or

Prefet MRC Abitibi D'Astous

©archives - Le Citoyen - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Sébastien D’Astous a été nommé pour un mandat de deux ans à la présidence de la CPAT.

Le maire d’Amos et préfet de la MRC d’Abitibi, Sébastien D’Astous a été nommé à la présidence de la Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue pour un mandat de deux ans, le 16 décembre, à l’occasion d’une séance extraordinaire.

La présidence de la CPAT est assurée en alternance entre les préfets des cinq MRC de la région pour deux ans.   

Le nouveau président identifie la centralisation de plusieurs postes décisionnels au sein des directions régionales des ministères, les redevances au niveau des ressources naturelles, le délestage de certains services du réseau de santé et le transport collectif au cœur des préoccupations de la CPAT.  

Humilité 

«C’est avec humilité que j’accepte cette grande responsabilité et ce mandat qui touche directement le développement de la MRC d’Abitibi, mais aussi celui des quatre autres territoires de MRC. J’en profite pour souligner le travail de mon prédécesseur, M. Ferron, qui a dû composer avec la pandémie tout au long de son mandat à la présidence de la CPAT. Martin a su porter la voix de la région avec passion et émotion dans plusieurs dossiers prioritaires et c’est tout à son honneur» a déclaré M. D’Astous. 

«Je suis convaincu que M. D’Astous saura faire évoluer la CPAT positivement au cours des deux prochaines années. Les derniers mois nous ont permis de renforcer notre structure interne tout en demeurant bien présent dans l’arène politique sur des dossiers comme la desserte ambulancière et je crois fermement que le prochain président pourra se saisir des dossiers avec aisance autant en ce qui concerne les mandats administratifs que politiques» a ajouté M. Ferron.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média