Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

06 janvier 2022

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

L’Hôtel Matagami emporté par le feu : «Une partie de notre histoire vient de disparaître»

Hôtel Matagami Feu

©Photo: Gracieuseté

La puissance du feu n'a donné aucune chance à la structure, considérée comme une perte totale.

C’est un peu toute la communauté de Matagami qui est en deuil et sous le choc présentement avec la disparition soudaine de l’Hôtel Matagami, emporté en quelques heures à peine par un violent incendie, jeudi.

Pour René Dubé, maire de la petite ville nordique, ce feu est beaucoup plus qu’un simple fait divers. «Une véritable institution vient de partir, une partie de notre histoire vient de disparaître, a commenté M. Dubé.

«Cette perte a un impact majeur pour Matagami, qui est le lien entre l’Abitibi et le Nord-du-Québec aux niveaux touristique, notamment pour la motoneige, des affaires et des communautés autochtones, a-t-il fait remarquer. Avec 58 chambres, une cuisine, un restaurant, un bar et des salles de réception, l’Hôtel Matagami avait une très grande importance chez nous. Tout comme les propriétaires, nous sommes dévastés. On encaisse le coup et on va ensuite regarder avec eux pour connaître leurs intentions et voir ce qui pourrait être fait dans le futur», a mentionné le maire Dubé.

L’Hôtel Matagami, construit en 1964 (soit l’année suivant la fondation de la ville), se voulait le seul lieu d’hébergement offrant un service de restauration et de location de salles dans cette municipalité.

«C’est une perte totale et la seule chose qu’on peut dire pour le moment, c’est qu’une solution devra être trouvée car le besoin est là, notamment pour héberger les travailleurs de l’extérieur et pour accueillir les motoneigistes qui passent ici, a signalé M. Dubé. Avec la mine qui va fermer en juin prochain, on n’avait pas besoin de ça, mais comme Matagami est une ville de ressources qui va continuer à exister malgré les coups durs, on va se relever», a-t-il affirmé.

Enquête de la SQ

Du côté de la Sûreté du Québec, on a fait savoir qu’une enquête allait être effectuée par des spécialistes en scènes de crime concernant l’incendie à l’Hôtel Matagami. «Comme l’origine du feu est inconnue pour le moment, l’enquête servira à déterminer si des éléments criminels sont en cause ou non», a indiqué la sergente Nancy Fournier, porte-parole de la SQ.

Celle-ci a précisé que les services d’urgence avaient été appelés vers 5h30, jeudi matin, pour cet incendie sur la bâtisse qui était située sur le boulevard Matagami. Le feu a été maîtrisé en début d’après-midi par les pompiers de la Ville de Matagami et ceux de la mine Bracemac-McLeod, venus en renfort.

Fait à noter, le travail des sapeurs aura empêché le sinistre de se propager aux résidences situées tout près. «La bonne nouvelle, c’est que personne ne semble avoir été blessé», a souligné la sergente Fournier.

«Le support des pompiers volontaires de la mine a démontré une nouvelle fois le bel esprit de solidarité que l’on retrouve chez nous», a renchéri le maire Dubé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média