Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

24 janvier 2022

Christine Morasse - cmorasse@lexismedia.ca

De la patinoire au banc d’école

Isabelle Martin accompagne les joueurs des Huskies dans leurs parcours scolaires.

Isabelle Martin

©Photo Jean Lapointe

Isabelle Martin conseillère pédagogique chez Les Huskies de Rouyn-Noranda depuis septembre 2019.

Le rôle des conseillères et conseils pédagogiques est primordial au sein de la LHJMQ. Chez les Huskies de Rouyn-Noranda c’est à Isabelle Martin que revient cette responsabilité d’accompagner les étudiants-athlètes dans leurs études.

« Tous les joueurs doivent suivre des cours. Qu’ils soient européens, des joueurs de 20 ans, des étudiants du secondaire, ils doivent suivre des cours». Voilà comment Isabelle Martin résume la politique scolaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). « Mon rôle, c’est de m’assurer, en août et en janvier, que les joueurs sont inscrits dans une institution scolaire et qu’ils sont inscrits à un minimum de cours en lien avec leur niveau. Pour les joueurs du secondaire, ils doivent être inscrits à temps plein. Les joueurs de niveau collégial, par exemple, doivent totaliser un minimum de 12 heures de cours par semaine, ce qui équivaut à un temps plein», explique la conseillère pédagogique des Huskies de Rouyn-Noranda. Malgré un calendrier très serré, 4 plages horaires sont réservées pour les cours ou périodes d’études. « Cette année, ce sont les lundis, mardis, mercredis après-midi et jeudis avant-midi. Évidemment je m’assure que l’étudiant-athlète possède le bon matériel, qu’il connaît son horaire, qu’il maîtrise bien l’informatique, l’Internet etc. Évidemment ce n’est pas facile pour tous les joueurs. Il n’y a pas d’obligation de réussite. Oui! il arrive qu’il y ait des échecs, mais quand on constate que le joueur a tout donné, qu’il a travaillé fort, on le comprend. Je ne suis pas responsable de leur succès ou de leur échec mais y’a un bout qui m’appartient de voir, par exemple, s’il a des difficultés, est-ce qu’il y a quelque chose que je peux mettre en place pour aider?» 

Mathieu Gagnon

©Photo Jean Lapointe

Mathieu Gagnon des Huskies joueurs-étudiants du mois de décembre dans la LHJMQ. Mathieu a complété son DEC en décembre de son année 20 ans, ce qui serait un exploit puisque la grande majorité des joueurs complètent leur DEC à la fin de la saison en mai.

Depuis septembre 2019, la conseillère pédagogique se fait un devoir de rendre la vie des étudiants-athlètes la plus normale possible. Celle que l’on surnomme la gardienne des études, a connu son plus grand moment de fierté en décembre dernier, lorsque Mathieu Gagnon, capitaine des Huskies a complété son DEC en sciences humaines plus mathématiques. « À ma connaissance, c’est la première fois qu’un joueur des Huskies obtient son DEC avant même la fin de son année 20 ans. C’est arrivé plusieurs fois en juin, à la fin de la saison, mais jamais en décembre. C’est un jeune homme vaillant, travaillant, talentueux et il est surtout à son affaire », affirme-t-elle. D’ailleurs, Mathieu Gagnon a reçu le titre d’étudiant-athlète, pour le mois de décembre, chez Les Huskies de Rouyn-Noranda. À celui de Mathieu Gagnon, Isabelle Martin ajoute quelques noms qui ont marqué l’histoire des Huskies par leurs exploits aux études. «Samuel Richard qui est actuellement avec les Huskies, qui est gardien de but, est un excellent élève. Raphaël Harvey-Pinard qui a gagné le trophée Marcel-Robert remis au meilleur étudiant-athlète de la ligue il y a 2 ans, Jacob Neveu originaire de Rouyn-Noranda, Regis Bois actuellement adjoint à l’entraineur, Thomas Belzile, Anthony Turcotte, les frères Lauzon de Val-d’Or, Vincent Marleau, Nicolas Lafontaine qui aujourd’hui est actuaire et Éric Litalien maintenant psychologue sportif, pour ne nommer que ceux-là.» Parallèlement à son rôle de conseillère pédagogique, Isabelle Martin est enseignante en techniques de l’éducation à l’enfance au CÉGEP de l’Abitibi-Témiscamingue depuis 18 ans. Elle a à cœur, la réussite scolaire des joueurs-étudiants, pour que la transition, de la patinoire au banc d’école, se fasse tout en douceur. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média