Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

27 janvier 2022

Christine Morasse - cmorasse@lexismedia.ca

La Grande séduction atteint sa cible

Déjà 611 000$ amassés dans la communauté d’Abitibi-Ouest

La grande séduction

©Photo d’origine : Gerd Altmann, Pixabay Montage : Francis Wurtz, Radium

La Grande séduction est en marche en Abitibi-Ouest

Lancée le 8 décembre dernier, l’opération Grande séduction, qui vise à attirer et retenir près de 60 infirmières en Abitibi-Ouest, a pulvérisé son objectif initial de 500 000$.

Moins de deux mois après le lancement de l’initiative La Grande Séduction, c’est nous !, le Comité Veille citoyenne Abitibi-Ouest a dévoilé les résultats de sa première vague de financement. « Fixé à 500 000$ le 8 décembre dernier, l’objectif a été atteint et même largement dépassé puisqu’en date d’aujourd’hui je peux confirmer que nous avons amassé 611 000$», affirmait, avec beaucoup de fierté, le président du comité citoyen Monsieur Sylvain Trudel. « Le message que nous avons reçu de tous nos partenaires, c’est qu’ils veulent un impact maximal et surtout durable. Ils ne veulent pas jouer dans ce film dans 2 ou 3 ans » a lancé monsieur Trudel en faisant référence au populaire film La grande séduction dont la trame se déroule dans un petit village isolé, dont les citoyens, avec à sa tête monsieur le maire, tentent par tous les moyens d’attirer un médecin. Plutôt que d’insérer des billets de 5 dollars dans les craques d’un trottoir de bois, le comité offrira de généreuses bourses aux futures infirmières du niveau collégial et universitaire. 

Nouvel objectif 

Puisque le premier objectif a été rapidement atteint, un nouveau montant a été dévoilé par le comité citoyen. « On a donc révisé notre objectif à 750 000 $ et la durée du projet à 4 ans. Et honnêtement compte tenu de la réponse qu’on a eu à date, c’est pas impossible qu’on se représente devant vous, dans pas si long, pour réviser encore cet objectif-là», a affirmé Monsieur Trudel. 

Plusieurs partenaires financiers ont déjà confirmé leur soutien au projet, notamment La Fondation Dr Jacques-Paradis (100 000 $), la MRC d’Abitibi-Ouest (60 000 $), La Caisse Desjardins d’Abitibi-Ouest (50 000 $), Hecla Québec (50 000 $), Nicol Auto inc. (50 000 $), Construction Sylvain Rouleau (50 000 $) et Trudel Lapointe Collard CPA (50 000 $) ainsi que 10 autres entrepreneurs et professionnels qui ont accepté de contribuer à hauteur de 20 000 $ chacun. 

« C’est l’affaire de toute une communauté » 

« La beauté avec le concept d’une grande séduction, c’est que tout l’monde comprend que c’est pas l’affaire d’un comité, mais c’est bien l’affaire de toute une communauté. Pis tout l’monde comprend que ça va nous prendre un bon joueur de criquet pis ça va presser » a lancé Monsieur Trudel, faisant référence au segment du film La grande séduction, où, pour séduire le médecin, les hommes du village, vêtus de traditionnelles combines blanches, simulent un match de criquet dont ils ignorent totalement les règles.  

Le Comité citoyen fait appel à l’ensemble de la communauté d’Abitibi-Ouest et invite citoyens, citoyennnes et entreprises à contribuer généreusement au projet. « Pour relever cet immense 

défi, nous allons avoir besoin de toutes les forces vives du milieu, et nous devons nous donner les moyens financiers de changer de façon durable le recrutement et la rétention du personnel de santé et services sociaux d’Abitibi-Ouest », souligne Monsieur Sylvain Trudel. 

Nouveau site Web  

Le Comité citoyen a également lancé le site Web La Grande Séduction (www.lagrandeseduction.com). Cet outil contiendra un lien permettant de faire un don en ligne ainsi qu’une foule d’informations sur les démarches actuellement en cours, notamment l’ensemble des programmes et incitatifs offerts au personnel de la santé. Rappelons que le 15 octobre dernier, 50 % des lits du Centre Hospitalier de La Sarre ont été temporairement fermés pour une période indéterminée en raison de la pénurie d’infirmières, une situation inédite qui compromet grandement l’accessibilité de la population aux soins de santé de base.  

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média