Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

31 janvier 2022

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

L’ancien député Jean-Paul Bordeleau n’est plus

Jean-Paul Bordeleau

©Photo: Facebook/Jean-Paul Bordeleau

Jean-Paul Bordeleau a été député d'Abitibi-Est de 1976 à 1985 au sein du gouvernement péquiste de René Lévesque.

Jean-Paul Bordeleau, qui a occupé les fonctions de député péquiste du comté d’Abitibi-Est de 1976 à 1985, n’est plus.

Sa famille a fait savoir que M. Bordeleau est décédé samedi matin, à l’âge de 78 ans. Né le 31 janvier 1943 à St-Janvier-de-Chazel, en Abitibi-Ouest, il aurait donc eu 79 ans aujourd’hui (lundi).

Diplômé en menuiserie, construction et dessin d’architecture, Jean-Paul Bordeleau travaillait pour un bureau d’architectes de Val-d’Or depuis 10 ans quand il a été élu une première fois député d’Abitibi-Est, lors de la soirée historique du 15 novembre 1976, quand le Parti Québécois mené par René Lévesque s’est emparé du pouvoir à Québec.

M. Bordeleau a ensuite été réélu en avril 1981 à l’occasion d’une autre victoire du PQ au niveau provincial, avant d’être défait par le libéral Raymond Savoie aux élections générales de décembre 1985.

Durant son séjour de neuf ans au sein du gouvernement péquiste, Jean-Paul Bordeleau a notamment été adjoint parlementaire du ministre de la Main-d’œuvre et de la Sécurité du Revenu et du ministre de l’Énergie et des Ressources, en plus d’agir comme président de la Commission de l’économie et du travail (juin à octobre 1985). Parmi ses réalisations comme député, soulignons la voie de contournement nord de Val-d’Or.

Après sa carrière en politique, il a entre autres travaillé au service d’évaluation de la Ville de Val-d’Or et été vice-président/copropriétaire de Vitrerie Abitibi, avant de revenir en politique comme attaché du député d’Abitibi-Est André Pelletier (1994 à 1999).

M. Bordeleau a ensuite été membre du Conseil des aînés, président de l’Association Québec-France pour l’Abitibi-Témiscamingue, et vice-président de la Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or, avant d’être nommé président du Comité consultatif de toponymie de la Ville de Val-d’Or (en 2013) et membre du comité organisateur du Prix littéraire jeunesse Télé-Québec (en 2014). Il a aussi été coauteur du livre «Paroles de gauchers», de Léandre Normand.

Le disparu laisse dans le deuil son épouse, Suzanne Couture-Bordeleau, ancienne conseillère municipale à Val-d’Or, leurs deux enfants ainsi que de nombreux parents, amis et anciens collègues.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média