Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

04 février 2022

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

«On s’en va vers plus de positif» - Caroline Roy

17 infirmières de France et Belgique recrutées

Infirmieres

©Photo archives Hebdo Rive Nord - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les efforts de recrutement du CISSS-AT portent fruit.

La campagne de recrutement du CISSS-AT a déjà permis de recruter 17 infirmières de France et de Belgique et 80 autres candidates seront recrutées à l’international pour être formées au Cégep dans le cadre de l’AEC en soins infirmiers en 2022 pour ensuite commencer à pratiquer en 2023. 

L’arrivée d’une première cohorte de 40 étudiantes est prévue en juin 2022. Une fois leur diplôme obtenu, elles seront déployées en Abitibi-Ouest, au Témiscamingue et dans la Vallée-de-l’Or. Une deuxième cohorte arrivera à l’automne pour ensuite être déployées en Abitibi-Ouest et dans Abitibi. Différents programmes de formation permettront aussi d’ajouter des forces vives au réseau. Quelque 22 candidates ont commencé le DEC accéléré (20 mois) en soins infirmiers et 30 candidates sont admises au programme accéléré (14 mois) en Santé, assistance et soins infirmiers (SASI). Rappelons que le CISSS-AT a besoin de 250 infirmières pour combler ses besoins immédiats. Des campagnes de séduction, avec des milliers de dollars en récompense à la clé, stimulent le recrutement. Des candidats d’autres corps de métiers sont aussi en processus de formation et d’embauche.  

Entrée graduelle 

La nouvelle main-d’œuvre entrera en fonction de façon graduelle. «Nous avons commencé à accueillir ces gens doucement, vous savez que le processus est long à partir du moment où on les embauche», a indiqué Sylvie Latulipe, directrice des ressources humaines au CISSS-AT.  La présidente-directrice générale du CISSS-AT se réjouit du succès de la campagne en cours. «On s’en va vers quelque chose de beaucoup plus positif pour les prochaines années», a déclaré Caroline Roy.  

Nouveau directeur de la Santé publique 

Un nouveau directeur de la Santé publique en Abitibi-Témiscamingue prendra la relève de Dre Lyse Landry, en poste depuis 2015. Dr Stéphane Trépanier, qui était déjà médecin-conseil à la santé publique, possède une solide feuille de route. On peut penser qu’il sera en poste pour au moins quelques années, puisqu’il est déjà installé en région depuis un an.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média