Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

05 février 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Le Phoenix de Sherbrooke trop fort pour les Huskies

2 défaites en 2 parties à domicile pour l’équipe de Rouyn-Noranda

Huskies vs Phoenix 2022

La longue pause de 6 semaines (COVID-19) ne semble pas sourire aux Huskies

Les Huskies s’inclinent 5 à 2 devant le Phoenix de Sherbrooke

À peine la partie commencée, Yacob Hujer inscrit son 7e but de la saison sur un saisissant lancer frappé, assisté du #11, l’allier droit Samuel Johnson. La supériorité des Huskies est mise en doute par le but égalisateur, compté par le #18, David Spacek, mais les Huskies reviennent à la charge rapidement, avec le but de Mathieu Gagnon, qui trouve le fond du filet avec moins de 9 minutes à faire dans le premier tier du match. Le Phoenix ne lâche toutefois pas prise et attaque avec ferveur, s’assurant la domination de la première période avec les buts de Justin Gill et Xavier Parent, ce dernier ayant compté en désavantage numérique, avec moins de 5 minutes à jouer. La deuxième période a laissé place à un jeu plus offensif des deux côtés de la patinoire, mais les gardiens de but des Huskies et du Phoenix ont fermé la porte à toutes tentatives d’ajouter au pointage. Le Phoenix s’est assuré de la victoire en milieu de troisième période avec le deuxième but de Justin Gill, qui a complètement déjoué le gardien Samuel Richard sur sa droite. Le dernier clou du cercueil des Huskies a été enfoncé par le #10, Justin Roy, qui a envoyé la rondelle dans un filet désert avec exactement 1 minute à faire dans le match. Le Phoenix a dominé les Huskies au point de vue offensif, dirigeant 49 tirs au but contre 21 pour les Huskies. 

 L’entraineur-chef des Huskies, Brad Yetman, défend la performance de son gardien de but. 

 « Samuel a été très solide. C’est un excellent gardien de but, mais il été souvent laissé seul. Il va falloir que ses coéquipiers le défendent mieux si on veut progresser lors des prochaines parties. » affirme Brad Yetman. Par ailleurs, les Huskies se démarquent peu en avantage numérique depuis la reprise de la saison. L’équipe de Rouyn-Noranda s’est fait marquer deux buts en deux matchs alors qu’ils avaient pourtant l’avantage d’un homme. Brad Yetman affirme toutefois qu’il veut travailler ce point avec ses joueurs prochainement, lors des futurs entrainements. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média