Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

08 février 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Duhamel-Ouest ferme définitivement la porte à un regroupement

Le nouveau maire tient à remettre les pendules à l’heure

Jocelyn Cardinal

©Gracieuseté

Un peu plus de deux mois après son entrée à la mairie de Duhamel-Ouest, Jocelyn Cardinal a tenu à préciser la position de la municipalité.

Jocelyn Cardinal, maire de Duhamel-Ouest, vient de remettre le couvercle sur la marmite d’un éventuel regroupement municipal avec les municipalités voisines. Il affirme agir ainsi pour respecter ses contribuables et ceux qui souhaitent un regroupement.

«Par respect pour les gens en faveur du regroupement, mais aussi et surtout, pour nos concitoyens et concitoyennes de Duhamel-Ouest, nous nous devions de prendre une position claire dans ce dossier qui a trop longtemps divisé», a-t-il indiqué dans un communiqué transmis aux médias par une firme de relations publiques dont le siège social est situé à Montréal.

«Il est temps de passer à autre chose, de s’asseoir tous ensemble pour planifier l’avenir de notre beau coin de pays, a-t-il poursuivi. Le regroupement n’est pas la seule option et nous sommes déterminés à réussir.»

Non à une perte d’autonomie

Pour le maire Cardinal et les conseillers municipaux, les citoyen.nes de Duhamel-Ouest ont plus à perdre qu’à gagner d’un tel regroupement. Selon la municipalité, il en résulterait notamment une perte d’autonomie pour Duhamel-Ouest; une diminution de la représentativité de Duhamel-Ouest dans les processus décisionnels de même qu’une hausse des coûts pour les contribuables de Duhamel-Ouest.

Cependant qu’une résolution du conseil municipal datant d’octobre 2019 aurait pu être perçue comme une ouverture au regroupement, le conseil de Duhamel-Ouest a tenu, par cette sortie du maire, à réitérer qu’il n’a jamais été de l’intention de ses élu.es d’aller en ce sens.

«Par respect pour les gens en faveur du regroupement, mais aussi et surtout, pour nos concitoyens et concitoyennes de Duhamel-Ouest, nous nous devions de prendre une position claire dans ce dossier qui a trop longtemps divisé» - Jocelyn Cardinal

Quoique ladite résolution signifiait que Duhamel-Ouest n’était pas convaincue de réels avantages d’une fusion avec uniquement la ville de Ville-Marie, elle semblait entrebâiller une porte vers un regroupement plus vaste selon le libellé du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil tenue le 9 octobre 2019: «(…) la municipalité de Duhamel-Ouest est favorable à l’analyse d’un regroupement municipal entre les municipalités du centre du Témiscamingue, créant une municipalité de 7000 habitants. Et ce tout en demeurant ouvert à l’intégration de d’autres municipalités.»

«Cette résolution visait davantage à démontrer une ouverture à la discussion sur l’avenir du Témiscamingue, peut-on lire dans le communiqué émis le 8 février 2022. Mais pas par le biais d’un regroupement.»

Autre son de cloche

Le Comité pour le regroupement du centre du Témiscamingue, ne l’a pas entendu sur ce ton et n’a pas tardé à réagir en émettant son propre communiqué à peine quelques heures après la diffusion de celui du maire Cardinal. Le Comité y somme d’ailleurs Duhamel-Ouest de tenir parole, affirmant que Duhamel-Ouest, après avoir donné son accord pour une étude neutre menée par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) avait fait volte-face en août de l’année suivante, avec une deuxième résolution qui annulait la première, cette dernière précisant que les élus de Duhamel-Ouest préféraient une rencontre locale plutôt que de participer à cette étude.

«C’est une volonté d’un grand nombre de citoyens de pousser la réflexion sur un éventuel regroupement afin d’avoir toutes les données pour prendre de meilleures décisions pour l’avenir du Témiscamingue, a martelé Réal Couture, co-porte-parole du comité. Les municipalités de Lorrainville, Fabre et Ville-Marie ont adhéré à cette étude par l’entremise de résolutions qui ne les engagent qu’à une réflexion.»

«Par cette initiative citoyenne, nous invitons Duhamel-Ouest à revenir sur sa décision de se retirer, a renchéri Jean-François Trahan, co-porte-parole du comité les autres initiatives ayant échoué jusqu’ici. C’est la base même de toute négociation à venir en s’appuyant sur des données réalistes.»

«C’est une volonté d’un grand nombre de citoyens de pousser la réflexion sur un éventuel regroupement afin d’avoir toutes les données pour prendre de meilleures décisions pour l’avenir du Témiscamingue»   - Réal Couture

Tendre la main

Selon le maire Cardinal, cette porte close à toute idée d’un regroupement ne signifie en aucun cas une fermeture à des partenariats, au contraire. Duhamel-Ouest souhaite tendre la main aux élu.es des municipalités du centre du Témiscamingue pour que cesse la division au profit de la collaboration. Une invitation à la discussion a d’ailleurs été transmise au maire de la Ville de Ville-Marie, de même qu’à ceux des municipalités de Béarn, Lorrainville, Saint-Bruno-de-Guigues et Saint-Édouard-de-Fabre.

«Beaucoup de choses se sont dites concernant la position de Duhamel-Ouest et il était temps de clore ce dossier, a conclu le maire Jocelyn Cardinal. Duhamel-Ouest ne souhaite pas de regroupement de municipalités, mais nous tendons la main pour bâtir le Témiscamingue ensemble, à travers des ententes intermunicipales qui soient équitables pour toutes les municipalités et surtout, l’ensemble des citoyens et citoyennes.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média