Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

10 février 2022

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

«La situation semble se stabiliser»

Les hospitalisations ont diminué cette semaine

Caroline Roy

©Photo: Le Citoyen/Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La PDG du CISSS-AT, Caroline Roy.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) a rappelé en point de presse cet après-midi (le 10 février) que les assouplissements prévus par Québec entreront aussi en vigueur dans la région.

François Legault, le premier ministre du Québec, annonçait le 8 février que dès la semaine prochaine, plusieurs mesures sanitaires seront levées. Par exemple, à partir du 14 février, les rencontres sportives reprendront et les gyms ouvriront à 50% de leur capacité, ainsi que les spas et les saunas. De leur côté, les restaurants n’auront plus de limites de capacité et reviendront à leurs heures régulières un mois plus tard, à partir du 14 mars.

En point de presse, le CISSS-AT a donc indiqué que les nouvelles levées de restrictions en lien avec la pandémie de Covid-19 s’appliqueront aussi dans la région, bien qu’une transmission communautaire du virus est toujours observée. «La situation semble se stabiliser», a mentionné Caroline Roy, présidente et directrice générale du CISSS-AT. Elle a ajouté que 15 personnes atteintes du virus sont présentement hospitalisées dans la région, ce qui représente une baisse de six par rapport à lundi.

Nouveaux décès et nouveau traitement

Le CISSS-AT a aussi rappelé que depuis le début de la 5e vague de Covid-19, une quarantaine de personnes ont perdu la vie en Abitibi-Témiscamingue, dont cinq cette semaine. Par ailleurs, le nouveau traitement contre la maladie commence à être administré dans la région.

«Certaines personnes de la région ont reçu une correspondance personnalisée de la part de leur médecin. Elles pourraient avoir accès à ces traitements si elles sont atteintes de la Covid-19», a précisé Caroline Roy en parlant du Paxlovid, distribué depuis le 17 janvier au Québec.

Ce traitement, qui se prend par voie orale, a été approuvé par Santé Canada en début d’année et a été distribué à hauteur de 19 000 doses pour toute la province. Mme Roy a rappelé que ceux qui pensent être contaminés ou qui s’interrogent sur les traitements disponibles peuvent s’adresser à leur pharmacien. Un numéro gratuit a aussi été mis à disposition des citoyens sur le site Internet et la page Facebook du CISSS-AT pour répondre aux inquiétudes au sujet des traitements et des vaccins.

 

EN RÉSUMÉ

Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil en santé publique pour le CISSS-AT, a mentionné que la région compte 79 nouveaux cas de Covid-19 pour les 24 dernières heures. Au total, 41 personnes sont décédées depuis le début de la 5e vague (le 5 décembre 2021), principalement des personnes âgées de 70 ans et plus, considérées comme une population vulnérable. Dre Sobanjo a ajouté que plus de 300 nouveaux tests PCR ont été distribués et que 25% de ces tests se sont avérés positifs. Le CISSS-AT a enregistré moins d’éclosions et recommande de continuer de limiter les contacts. En tout, 54,9% des citoyens de la région ont reçu leur troisième dose de vaccin contre la Covid-19, alors que le reste de la province reste à environ 43% de trois fois vaccinés.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média