Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

15 février 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Enfin la reprise des activités dans les gyms de la région

Les propriétaires de clubs de conditionnement physique de l’A-T poussent un soupir de soulagement avec la réouverture officielle de leurs installations aux membres.

Momentum

©Gracieuseté Momentum - archives

Les activités reprennent dans les centres de conditionnement physique de la région

Les derniers mois ont été très difficiles pour les propriétaires régionaux, qui ont dû absorber les pertes financières dues à la pandémie. 

« Ça été difficile, mais je suis vraiment content de revoir nos membres revenir en force dans nos installations, » pousse le co-propriétaire du Momentum de Rouyn-Noranda, Stéphane Richard. Le club de conditionnement physique de la rue Principale accueillait ses membres hier après plusieurs mois de fermeture. « Nous étions prêts pour le retour mais les gens avaient beaucoup de questions sur l’état de leur membership. Disons que nous avons eu beaucoup de questions administratives durant la journée d’hier, » affirme M. Richard, visiblement heureux d’être sorti du tunnel. Même son de cloche au gym Oxygène Plus de La Sarre, où la kinésiologue et gérante de l’établissement, Marie-Philippe Vachon, confirme que la reprise s’est bien fait sentir. « J’étais très contente de revoir les clients en présentiel après une si longue absence, ». Si janvier signifie habituellement une hausse des inscriptions, les gestionnaires des centres de conditionnement espèrent que février attirera d’anciens et nouveaux membres comme à l’habitude. « C’est sûr que nous misons sur ça. Nous espérons que ceux qui voulaient s’inscrire en janvier le ferons en février. La reprise des activités de groupe en présentiel devrait aussi bonifier notre offre, alors nous sommes positifs là-dessus, » confirme Marie-Philippe Vachon.  

L’attrait de l’entrainement à domicile n’inquiète pas les gestionnaires 

La pandémie, combinée à la fermeture des centres de conditionnement physique sur une longue période, ont fait augmenter la demande pour les pièces d’équipement à domicile. Stéphane Richard reconnait que plusieurs de ses membres ont acheté de l’équipement pour poursuivre leur entrainement à la maison, mais cette situation ne l’inquiète pas car l’attrait des centres de conditionnement reste fort. « Oui, c’est évident que les gens ne voulaient pas rester à rien faire. Toutefois, plusieurs membres me disent qu’ils sont contents de revenir aux gym car il était plus difficile pour eux de s’entrainer à la maison. La volonté n’était pas toujours au rendez-vous mais le gym, ça reste une valeur ajoutée pour motiver les gens, » soutient-il. Avec l’assouplissement graduel des mesures sanitaires, les propriétaires espèrent qu’ils pourront demeurer ouverts sans surprises pour au moins plusieurs mois. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média