Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

16 mars 2022

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Trafiquant de drogue condamné à 25 000 $ en dons!

L'individu de Val-d'Or écope de quatre ans et demi de prison

Justice

©Photo: Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Un récidiviste en matière de trafic de stupéfiants a récemment écopé, au palais de justice de Val-d’Or, d’une lourde peine de quatre ans et demi de prison après avoir plaidé coupable à trois chefs d’accusation.

Mais ce qui retient davantage l’attention dans la sentence imposée à Steve Blanchette-Larose, c’est que l’individu de 40 ans devra verser des dons totalisant pas moins de 25 000 $ à deux organismes communautaires de Val-d’Or, soit 15 000 $ à l’Unité Domrémy et 10 000 $ à la Maison des jeunes L’Énergiteck.

Ces dons font partie des conditions à respecter au cours de sa probation de trois ans qui suivra sa sortie de prison. La sentence prononcée par le juge Jacques Ladouceur, qui est aussi assortie d’une interdiction à vie de possession d’armes, découle d’une suggestion commune soumise au tribunal par le procureur de la Couronne, Me Jonathan Tondreau, et par l’avocat de la Défense, Me Mathieu Corbo, à la suite de négociations entre les deux parties.

Dans le cadre de cette entente, Blanchette-Larose a accepté de plaider coupable à des accusations de trafic de stupéfiants (cocaïne et méthamphétamine), de possession de drogue dans le but d’en faire le trafic et de complot (avec son frère Simon-Claude Blanchette-Gervais) pour faire le trafic de stupéfiants.

L’homme de Val-d’Or montre une feuille de route bien remplie dans le domaine, lui qui en est à sa cinquième condamnation après avoir déjà écopé, dans le passé, de quatre peines variant de 15 à 29 mois d’emprisonnement pour trafic de stupéfiants ou possession de drogue dans le but d’en faire le trafic.

Arrestations simultanées des deux frères

Les faits reprochés dans le dossier qui nous occupe se sont déroulés entre le 1er et le 8 mai 2020. Selon les événements relatés par Me Tondreau, les policiers de la Sûreté du Québec ont saisi, lors d’une perquisition effectuée le 8 mai 2020 au domicile de Steve Blanchette-Larose (sur le Chemin Baie-Carrière à Val-d’Or), 238 grammes de cocaïne, une certaine somme d’argent et divers items reliés à la comptabilité du trafic de stupéfiants.

Au même moment ou à peu près, la SQ interceptait le véhicule conduit par son frère à l’entrée sud de la Réserve faunique La Vérendrye alors qu’il faisait route vers l’Abitibi. Les policiers trouveront dans ce véhicule quelque 40 000 comprimés de méthamphétamine (communément appelés ‘’speeds’’) et une quantité «appréciable» de cannabis.

«Les deux hommes ont fourni des déclarations incriminantes aux policiers à la suite de leur arrestation, a souligné Me Tondreau. Steve Blanchette-Larose a reconnu que la drogue trouvée à son domicile lui appartenait, tandis que Simon-Claude Blanchette-Gervais a mentionné qu’à la suite d’un accident de travail qui lui avait causé des problèmes financiers, il avait accepté quatre fois de faire des voyages de ce type, qui lui rapportaient 1000 $ chacun», a indiqué le procureur de la poursuite.

Sentence à venir

Si son frère est détenu depuis son arrestation, le 8 mai 2020, Simon-Claude Blanchette-Gervais demeure en liberté sous conditions en attendant le prononcé de sa sentence, prévu le 8 avril au palais de justice de Val-d’Or.

Sans antécédents judiciaires avant de se faire épingler dans le Parc, l’homme de 34 ans de Mirabel a plaidé coupable à des accusations de possession de drogue dans le but d’en faire le trafic et de complot dans le but de faire le trafic de stupéfiants. Ces plaidoyers de culpabilité ont été enregistrés dans le cadre d’une entente intervenue entre Me Tondreau et l’avocate de l’accusé, Me Marie-Ève Duplessis-Gibeault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média