Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

08 avril 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Grosse foule, mais grosse victoire des Huskies sur les Foreurs

Huskies Rouyn-Noranda - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Bien alimenté par Thomas Belzile, Mathis Perron a ouvert la marque en désavantage numérique.

HOCKEY JUNIOR - Dans un Centre Agnico Eagle rempli comme on ne l’a jamais vu en 2021-2022, les Huskies de Rouyn-Noranda ont gâché les festivités avec une victoire presque sans faille de 5 à 2, vendredi soir, dans le premier d’un doublé entre les deux clubs abitibiens.

Dans une soirée où les Foreurs avaient sorti le paquet pour remplir les gradins du Centre Agnico Eagle, l’effet de la foule a semblé plutôt donner des ailes à la meute. Dans une performance on ne peut plus parfaite, Samuel Richard et la défensive des Huskies n’ont laissé que quelques miettes aux Valdoriens.

Excepté un éphémère passage d’une minute, où est-ce que les Foreurs ont inscrit deux buts coup sur coup pour réduire l’écart de moitié, la patience et l’acharnement des Huskies ont triomphé au terme de la soirée.

«On voit de l’amélioration depuis plusieurs matchs. Même si nous n’avons pas toujours eu les résultats escomptés, on joue de la bonne façon. C’était important de couper le momentum avec la grosse foule dans les gradins. On savait que les Foreurs allaient sortir avec beaucoup d’énergie», a mentionné Brad Yetman.

La troupe rouynorandienne a rapidement fait jubiler la section F du Centre Agnico Eagle, lorsque Mathis Perron et Thomas Belzile se sont amenés à deux contre zéro face pendant un désavantage numérique. Ce dernier a alimenté son coéquipier de belle façon pour lui procurer son 5e filet de l’année. Après que Samuel Johnson (13) ait doublé l’avance des Huskies, Zachary Marquis-Laflamme (2) a obtenu une fleur de Cousineau, qui a échappé son tir anodin de la ligne bleue pour porter le compte à 3-0. Quelques instants après que Rouyn-Noranda a amassé son quatrième but de la soirée (le 13e de Mathieu Gagnon), Alexandre Doucet (30) et Justin Robidas (25) a redonné vie aux 2914 spectateurs présents en portant le pointage à 4-2.

«J’ai juste dit aux gars d’être patients et de prendre une bonne respiration. Il fallait qu’on reste concentré sur nos techniques de travail. On devait recommencer à bouger nos pieds, car on commençait à les regarder patiner», a déclaré Yetman sur le temps d’arrêt qu’il a demandé après les deux buts des Foreurs.

Dyllan Gill (5) s’est chargé de mettre un frein à cette remontée avec un tir précis dans la lucarne qui a eu raison d’Adam Rouleau.   

@ST:Personne n’y échappe

@R:Au terme de cette deuxième défaite de suite, Maxime Desruisseaux n’avait aucunement envie de pointer quelqu’un du doigt pour expliquer cette contre-performance. Pour lui, tous les joueurs et tous les entraîneurs méritaient une part du blâme.

«Ce soir, tout le monde peut se regarder dans le miroir et apporter une meilleure contribution lors de la partie de demain», ne cache pas l’entraîneur-chef pour ouvrir son point de presse.

Au bout du compte, les débuts de match ont encore une fois été le bât qui blesse chez le vert et or, malgré la foule imposante qui était présente. Même si les blessés font en sorte que certains joueurs ont à jouer un rôle différent que d’habitude, Desruisseaux est persuadé que le résultat serait bien différent si ses hommes avaient rapidement lancé les hostilités.

«En troisième période, je pense que ç’a pris six minutes avant que Rouyn-Noranda ne dirige un lancer. On se doit d’être plus sur les orteils. Ce n’est pas la première fois que ça arrive cette saison. J’ai de la misère à l’expliquer, car je trouve que les joueurs font une bonne activation. Pour moi, ça c’est bien plus inquiétant, car plus que ça va aller, plus le jeu va être hermétique. Il faut commencer quand la rondelle tombe, car on ne peut pas toujours jouer du hockey de rattrapage».

Les deux équipes se retrouveront, samedi soir, à l’Aréna Glencore. Il s’agira du neuvième et avant-dernier rendez-vous entre les deux rivaux abitibiens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média