Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

21 avril 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Guerre de la 117 : Rouyn-Noranda vainqueur en 2021-2022

Six victoires en dix parties contre Val-d'Or

Samuel Richard - Huskies Rouyn-Noranda

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Samuel Richard a amassé un troisième jeu blanc contre les Foreurs de Val-d’Or, cette saison.

HOCKEY JUNIOR - Les Huskies de Rouyn-Noranda ont officiellement le dessus sur les Foreurs de Val-d’Or dans l’édition 2021-2022 de la guerre de la 117. Grâce à un troisième jeu blanc de Samuel Richard face au vert et or, la meute finit l’année avec un dossier de six victoires en dix rencontres face à son rival abitibien, grâce à un gain de 4 à 0, jeudi soir.

Au terme de la soirée, ce gain des Rouynorandiens leur permet de reprendre la possession du sixième rang avec cinq matchs à faire d’ici la fin du calendrier régulier. La bonne nouvelle pour les deux formations abitibiennes : le Drakkar de Baie-Comeau et les Tigres de Victoriaville ont tous deux échappé leur confrontation, ce qui leur laisse encore une marge de manœuvre pour une qualification en séries éliminatoires.

«Ce match nous prépare pour les deux importants matchs prévus contre Chicoutimi. On travaille depuis un bon bout de temps pour avoir un bon état d’esprit pour les séries éliminatoires. C’est quelque chose que nous avons depuis quelques parties», a lancé l’entraîneur des Huskies, Brad Yetman.

De l’autre côté, Maxime Desruisseaux tente de trouver des solutions pour relancer le momentum de sa formation, qui a tout tenté pour revenir au pointage lors du second engagement.

«Présentement, on a de la misère à acheter des buts. Ça nous donnerait un petit élan de confiance pour commencer à construire quelque chose. J’aurais aimé qu’on commence la partie comme on a commencé la deuxième période», a-t-il indiqué.  

Bourash se transforme en Beaucage

Il n’est peut-être plus physiquement en Abitibi, mais on pourrait croire que l’esprit d’Alex Beaucage a pris forme dans le corps de Daniil Bourash. En plus d’avoir pris le même numéro de chandail que l’ancien habile marqueur des Huskies, le Biélorusse a hérité de son talent pour trouver l’espace nécessaire et marquer d’un tir précis. L’attaquant de 17 ans a fait mouche à deux reprises sur l’avantage numérique, chaque fois d’un excellent tir du cercle gauche.

Samuel Régis (7) et Mathis Perron (8) ont amassé les autres buts des Huskies. Celui de Régis a spécialement jeté une douche froide au banc des Foreurs et dans les gradins. Un peu plus tôt, Justin Robidas croyait avoir battu Richard pendant une échappée, mais la rondelle a fini sa course directement sur la barre transversale. Même si la lumière rouge avait scintillé, la reprise vidéo a confirmé le contraire.

«Pour nos joueurs de 20 ans, c’était vraiment un match important. Chaque match contre les Foreurs, il fallait qu’ils soient prêts pour nous permettre de jouer de la bonne façon, surtout dans cette dernière partie contre eux dans leur carrière junior», a mentionné Brad Yetman.

«On paye pour les erreurs que nous faisons et la rondelle ne bondit pas pour nous. Mavrick Gauthier a joué un bon match. Il vient de revenir au jeu, bloque une rondelle, ça repart à deux contre un de l’autre côté et Samuel Régis la met dedans. On a aussi nos surnombres, mais on ne capitalise pas là-dessus», a noté Maxime Desruisseaux.

Michel honoré pour sa marque

Avant la rencontre, les Foreurs ont tenu une cérémonie pour récompenser certains joueurs qui se sont démarqués à l’interne, durant la présente campagne. En marge de ces célébrations, l’équipe a pris quelques minutes pour officiellement féliciter Jérémy Michel, qui a battu le record de concession pour le plus grand nombre de matchs joués dans l’uniforme valdorien. Avec la confrontation de ce soir, le vétéran a aussi battu le record d’équipe pour le plus de matchs joués, en incluant les séries éliminatoires. En disputant sa 314e partie en carrière, Michel a dépassé la marque de 313 qui appartenait au défenseur Guillaume Gélinas. Ancien détenteur du record en saison régulière, Shawn Morton Boutin a été invité sur la glace pour remettre une photo commémorative au nouvel homme de fer des Foreurs, en compagnie du président Dany Marchand et du directeur général Pascal Daoust.

«Je lui lève mon chapeau, a exprimé Thomas Pelletier, lui qui en est aussi à sa cinquième année dans la LHJMQ. Il est arrivé dans la ligue et il a fait sa marque, dès le début. Tout au long de sa carrière, il a eu des embûches et il s’est toujours relevé. Il a l’instinct du meneur en lui. Il n’arrête jamais et continue de travailler».

Les deux rivaux abitibiens se préparent maintenant à la venue des Saguenéens de Chicoutimi, qui seront à Val-d’Or (vendredi) et à Rouyn-Noranda (samedi et dimanche).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média