Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

02 mai 2022

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

8e édition du Pow Wow Abitibiwinni

Un hommage aux enfants des pensionnats pour le retour de l’événement

Pow Wow Abitibiwinni

©Photo gracieuseté

L’affiche de la 8e édition du Pow Wow Abitibiwinni a été réalisée par l’artiste de Pikogan, Rosalie Mowatt. Il s'agit d’une œuvre originale créée dans le cadre de son cours de peinture. La jeune artiste a proposé son œuvre au comité dès qu’elle a su que l’événement faisait un retour cette année. Sur la photo, les membres du comité organisateur du Pow Wow Abitibiwinni 2022 et l’artiste, Rosalie Mowatt.

Le comité organisateur du Pow Wow de la Première Nation Abitibiwinni a confirmé le retour de ce rendez-vous avec la culture anicinabe du 10 au 12 juin. C’est sous le thème Chaque enfant compte que l’événement se déroulera à Pikogan. 

Lors d’un point de presse tenu à la salle communautaire de Pikogan, le 30 avril, les organisateurs de l’événement et les partenaires ont tous exprimé la grande joie de pouvoir enfin annoncer le retour de l’événement. «Il s’agit d’un événement qui nous tient énormément à cœur, a lancé d’entrée de jeu, Mme Chantal Kistabish, dans son mot de bienvenue. Après deux ans de pandémie, c’est une vraie joie de pouvoir annoncer que nous pourrons nous rassembler à nouveau cette année.»  

Pow-wow Abitibiwinni

©gracieuseté

Rosalie Mowatt et Isabelle Mapachee présentent l'affiche officielle du 8e Pow Wow

Chaque enfant compte 

Les atrocités découvertes dans les anciens pensionnats autochtones et dévoilés au grand jour dans les derniers mois ont secoué le pays au complet. Il était de mise pour l’organisation de prendre le temps de rendre hommage à ces enfants en utilisant le thème Chaque enfant compte que tout le monde connaît aujourd’hui. «Il fallait leur rendre hommage, à ces enfants, qui n’ont jamais pu retourner chez eux», de compléter Mme Kistabish.   

Danses, artisanats, compétition et feu sacré 

La 8e édition du Pow Wow Abitibiwinni regroupera de nouveau les danseurs traditionnels et les groupes de drummers d’un peu partout les 11 et 12 juin au site traditionnel de Pikogan. Le site ouvrira dès midi et la grande entrée suivre à 13h. Les artisans et le shapituan de dégustation (gratuit) seront de retour et nombreux afin de partager la culture traditionnelle anicinabe avec les visiteurs.  

«Il est important de se rappeler qu’un pow wow n’est pas un gros party comme le voit certaines personnes», a indiqué la porte-parole de l’événement, Isabelle Mapachee. «Un pow wow est un rassemblement  de l’ensemble des nations sur un lieu sacré, pendant deux jours, sans drogue, ni alcool. Il y aura des événements sacrés et vous pourrez les voir du 10 au 12 juin.» 

Isabelle Mapachee

©Photo gracieuseté

«Un pow wow est un rassemblement  de l’ensemble des nations sur un lieu sacré, pendant deux jours, sans drogue, ni alcool»,  rappelle Isabelle Mapachee porte-parole de l'événement

La course TCIMAN se déplacera à Amos 

En plus des danseurs traditionnels et drummers, la course de canot TCIMAN fera un retour cette année. Le comité annonce d’ailleurs que l’objectif est de présenter la course du côté du centre-ville d’Amos afin de mieux apprécier le spectacle. La course aura lieu le vendredi 10 juin dès 14h aux abords de la rivière Harricana..   

Dimanche, entre 9h30 et 11h30, la compétition de portage Isaac Kistabish, se déroulera à Pikogan. 

Une occasion pour prendre contact   

Tourisme Abitibi-Témiscamingue est de nouveau l’un des partenaires de l’événement. Son président, Émilien Larochelle, a témoigné de sa joie de revoir l’événement exister. «Pour votre peuple, il s’agit d’une rencontre traditionnelle et pour les visiteurs, il s’agit d’une magnifique fenêtre pour connaître la culture Anicinabe.»   

En l’absence de la députée d’Abitibi-Ouest, Suzanne Blais, son attachée politique, Hélène Desjardins était également très heureuse de revoir l’événement à l’affiche. «Il s’agit d’un événement haut en couleurs et en saveurs, a-t-elle imagé. Ce sera également le moment de s'arrêter et de penser à ces enfants victimes des pensionnats.»  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média