Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

03 mai 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Foreurs : du renfort en vue de la première ronde ?

Cloutier et Lauzon peut-être en uniforme contre Gatineau

Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Philippe Cloutier et Émile Lauzon ont joint leurs coéquipiers pour un entraînement complet, mardi.

HOCKEY JUNIOR - On dit souvent que les séries éliminatoires sont une nouvelle saison. Dans le cas des Foreurs de Val-d’Or, l’adage peut s’appliquer pour certaines pièces maîtresses qui pourraient faire un retour au jeu, alors que l’équipe se prépare à affronter les Olympiques de Gatineau.

La glace du Centre Agnico Eagle était passablement remplie lors de l’entraînement matinal, mardi matin. En plus des réguliers, certains joueurs affiliés comme le gardien Maxim Audet (Filon M18) et le défenseur Émile Desjardins (Forestiers d'Amos) ont effectué quelques répétitions avec le vert et or. Par contre, deux visages retenaient l’attention parmi le groupe de joueurs présents.

Ayant réintégré le groupe il y a déjà quelques jours, le gardien Philippe Cloutier continuait à reprendre son rythme en vue d’un potentiel retour au jeu durant la série, qui débutera ce jeudi au Centre Slush Puppie. Toutefois, la plus grande surprise a été de voir le vétéran Émile Lauzon rechausser ses patins pour un vrai entraînement. Au repos depuis plusieurs mois, l’Abitibien arborait un chandail régulier, un revirement de situation énorme compte tenu du fait que sa carrière junior était basiquement terminée, il y a quelques mois.

Est-ce une réelle tentative de retour au jeu ou une sorte de guerre psychologique pour tenter d’intimider les Olympiques? Force est d’admettre que l’entraîneur-chef des Foreurs, Maxime Desruisseaux, demeure confiant de voir le joueur de centre réintégrer sa place dans l’alignement durant la série.

«Ils vont jouer dans la série, c’est sûr. À quel moment, je l’ignore encore. Est-ce que ce sera le match #1, le match #2, le match #3 ou plus tard ? Je ne le sais pas. C’est sûr que vous allez les voir durant la série», a avancé le pilote du vert et or.

«C’est plaisant de voir Émile Lauzon avec nous. Je vois qu’il se sent mieux. Il a pris le repos qu’il devait prendre. On est chanceux qu’il soit sur la glace. Il est considéré comme un game time decision. Philippe est aussi de retour avec nous à l’entraînement. Quant à William Blackburn, il ne traîne pas loin», a précisé Desruisseaux.

La discipline défensive

Peu importe qui sera présent sur la glace, la discipline défensive jouera un rôle plus qu’important dans cette courte série trois de cinq. Victorieux à trois reprises en sept confrontations contre Gatineau, les Foreurs ont eu ces gains dans des matchs à haut pointage. Capable de rivaliser avec plusieurs équipes de tête lorsque le jeu est ouvert, Val-d’Or devra trouver un moyen d’être aussi efficace dans des styles de jeu plus hermétiques. Le même son de cloche concernant la défensive, qui aura à défendre l’attaque explosive de la formation gatinoise.

«Il faut être engagé défensivement. On sait que nous sommes capables de marquer des buts, mais ce ne sera pas facile. Les Olympiques sont une bonne formation. Ils sont dans le haut de leur cycle, et ça fait trois ou quatre ans qu’ils attendent ça. Notre repli défensif va être la clé. En séries éliminatoires, c’est fermé des deux côtés», a analysé l’entraîneur-chef.

Concernant la dernière semaine d’activités des siens, ce dernier estime que sa troupe a relativement bien répondu. Outre les premières périodes qui ont vu les Foreurs se faire dominer 10 à 1 lors des matchs contre Sherbrooke et Shawinigan, Desruisseaux a vu certains signes qui ont caractérisé la saison 2021-2022.

«On a quand même réussi à aller chercher trois points sur six contre deux équipes dans le haut du classement. C’était un super voyage. La partie la plus importante était celle contre Victoriaville. On a réussi à aller jouer un gros 60 minutes là-bas. À Sherbrooke, on perdait 4 à 0 et 6 à 4, la résilience des gars était visible pour revenir dans le match. On avance avec ça».

Horaire de la série

-Match #1 : 5 mai 19h (Centre Slush Puppie)

-Match #2 : 6 mai 19h (Centre Slush Puppie)

-Match #3 : 9 mai 19h (Centre Agnico Eagle)

-Match #4 (si nécessaire) : 10 mai 19h (Centre Agnico Eagle)

-Match #5 (si nécessaire) : 12 mai 19h (Centre Slush Puppie)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média