Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

06 mai 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Crise du logement à La Sarre : du répit à l’horizon

La ville espère la mise en chantier prochaine de plusieurs projets 

Hotel de ville La Sarre

La Ville de La Sarre détient un taux d’inoccupation des loyers de 0.2%, le plus faible taux dans la région.

La ville de La Sarre pourrait voir son offre de logement locatif bonifiée d’ici la fin de l’an prochain avec la construction de plusieurs immeubles. 

La ville de La Sarre a dernièrement procédé au début des travaux de construction de 24 logements subventionnés, qui devraient être terminés d’ici 18 mois. Il s’agit d’un investissement de 650 000$ de la part de la ville, principalement en don de terrains et en exemption de taxes municipales pour une période de 30 ans. Le maire de la municipalité, Yves Dubé, confirme qu’il s’agit d’une première étape vers l’augmentation de l’offre de logement à La Sarre. « Nous avons plusieurs projets pilotés par des entrepreneurs privés sur la table présentement. Il y a deux complexes de 8 logements qui devraient être terminés d’ici l’automne 2022 et nous avons aussi un promoteur qui cherche à débuter la construction d’un bloc de 12 logements dès l’automne également. J’ignore si cela aura un impact significatif, mais il s’agit d’un pas dans la bonne direction ». La municipalité veut augmenter son offre de logis afin de pouvoir attirer des professionnels pour combler les besoins en main-d’œuvre. « Nous aimerions attirer 25 à 30 infirmières. Il va de soi que nous devons avoir des logements disponibles si on veut accueillir ces professionnelles chez nous », ajoute Yves Dubé. Selon les données fournies par l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue en avril dernier, la ville de La Sarre détient un taux d’inoccupation de 0.2%, l’un des plus bas en Abitibi-Témiscamingue, suivi de près par Rouyn-Noranda, qui détient un taux d’inoccupation de 0.3%. 

Élargissement prévu du parc industriel 

Yves Dubé confirme également que la ville va développer de nouveaux terrains commerciaux dans un secteur de son parc industriel. « Nous avions un milieu humide qui nous empêchait de développer de nouveaux terrains directement à côté de ceux qui sont déjà disponibles. Nous allons ainsi construire un chemin qui va nous permettre de passer à travers ce milieu humide sans le bouleverser. Ceci va ouvrir la voie à développer de nouveaux terrains commerciaux et industriels», de dire le maire de La Sarre. Ainsi, une vingtaine de nouveaux emplacements de différentes superficies devraient voir le jour prochainement, bien que l’échéancier ne soit pas encore connu. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média