Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

16 mai 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Dumas complétera les têtes d’affiche du 17e Frimat

Le chanteur sera la tête d'affiche du festival avec Marjo

Dumas

©Photo : Rolline Laporte

Le chanteur Dumas sera l’autre tête d’affiche du 17e FRIMAT, au côté de la chanteuse Marjo.

MUSIQUE - En plus de la chanteuse Marjo, le Festival de la relève indépendante musicale (FRIMAT) comptera sur la présence du chanteur Dumas. Le chanteur natif de Victoriaville foulera la scène principale de l’événement qui aura lieu du 21 au 23 juillet.

Artiste accompli depuis son arrivée sur la scène musicale québécoise, Dumas fera plaisir à ses admirateurs en interprétant son album «Le cours des jours», sorti en 2003, en intégralité lors du spectacle. La présence du chanteur a été annoncée en grande pompe lors d’un dévoilement à la microbrasserie Le Prospecteur, lundi midi. Une façon de faire qui se détache de l’année dernière, alors que l’identité du clou du festival de 2021, Hubert Lenoir, avait été gardée secrète jusqu’à ce qu’il embarque sur la scène pour son seul spectacle de l’été. 

«C’est un album qui a marqué les Québécois, spécialement les mélomanes. Il a été très bien produit, avec un bon souci du détail. Avoir Dumas sur scène pour entendre cette œuvre au complet, on risque d’avoir une très grosse soirée. On vient compléter la programmation avec des artistes qui sont émergents et d’autres qui ont quelques albums à leur actif», raconte le programmateur du FRIMAT, Yan Bienvenue. 

Les têtes d’affiche n’auront pas de mystère pour les festivaliers, mais le comité organisateur se garde encore une carte dans sa manche avec la formation Blesse, qui fera son premier spectacle à vie en sol valdorien. 

«Il s’agit d’un groupe que l’on connaît, mais qui s’est reformé sous un nouveau nom et qui fera beaucoup de bruit dans les prochaines années. On aura leur premier spectacle en exclusivité. Le nom est sur la programmation, mais ils n’ont pas encore dévoilé des chansons. Ça va être dévoilé qu’à partir du 2 juin», a révélé M. Bienvenue. 

Un contexte différent 

À sa deuxième année à la tête du festival, Yan Bienvenue et son équipe jonglent avec des paramètres bien différents qu’en 2021. Tout d’abord, la jeune équipe responsable d’organiser le festival a maintenant une année d’expérience supplémentaire dans son baluchon. Par la suite, le site principal changera d’adresse en 2022. Situé à l’église Saint-Sauveur l’été dernier, celui-ci sera dorénavant à la Cité de l’Or. 

«Pour être 100% honnête, ça branlait dans le manche du côté de l’église, car elle n’était pas capable de confirmer. Ç’a été un peu difficile, mais on a dû se revirer de bord. Par contre, aller à la Cité de l’Or est loin d’être une défaite. On pense en bénéficier, car les spectacles de fin de soirée et les spectacles principaux sont sur le même site. Ça devrait être très stimulant», a admis Yan Bienvenue. 

Sans compter que le contexte sanitaire est vraiment plus permissif qu’en juin dernier. Plus besoin de trimballer un passeport vaccinal, ni de porter de masque. Un changement qui amène un engouement supplémentaire dans la vente de billets et de passeports. 

«C’est le meilleur moment pour aller voir des spectacles. Maintenant, c’est le temps de s’amuser. Tout ce que je vois sur les réseaux sociaux, c’est des artistes qui font des spectacles dans des salles pleines. Si j’étais un habitant de Val-d’Or, j’essayerais définitivement d’être au FRIMAT, car entendre la chanson ''Provocante'' de Marjo devant une foule de 300 personnes bien serrée, ça ne court pas les rues», a assuré le programmateur. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média