Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

13 juin 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Tour de l’Abitibi 2022 : des montées et 674 km attendront les participants

Tour Abitibi Challenge Sprint

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le parcours de l’édition 2022 du Tour de l’Abitibi totalisera 674,6 kilomètres.

CYCLISME - Les jambes des meilleurs cyclistes juniors sur route seront testées lors de la 52e édition du Tour de l’Abitibi. En plus d’un total de 674,6 kilomètres répartis sur sept étapes, les athlètes devront tester leurs limites et leur talent de grimpeur dans quelques montées difficiles. 

De retour à Amos en tant que ville hôtesse, l’événement se déroulera un peu partout en Abitibi-Témiscamingue avec notamment des passages à Senneterre, Malartic, Val-d’Or, Rouyn-Noranda et plusieurs villages de la MRC d’Abitibi. Si plusieurs classiques comme la boucle autour du chemin Malartic et le circuit urbain pour conclure le tour reviennent dans la programmation, le comité organisateur a décidé d’ajouter quelques petites nouveautés. 

Pour la plus longue étape du tour, les cyclistes devront faire une boucle à partir de Senneterre pour se rendre à Barraute, avant d’atteindre Val-d’Or et revenir à Senneterre, avec en prime, une arrivée au sommet du Mont Bell. Ce qui veut donc dire qu’après 140 kilomètres dans les jambes, les cyclistes devront ajouter une centaine de mètres de dénivelé dans les deux derniers kilomètres de l’épreuve. 

«Ce n’est pas le Mont Ventoux ni les Alpes du Tour de France, mais au bout de 140 kilomètres à toute vitesse, ça risque d’être vraiment intéressant. On déplace la ligne d’arrivée en haut du Mont Bell pour avoir un impact sur le classement des grimpeurs et au général», précise le directeur technique du Tour de l'Abitibi, Bruno Gauthier. 

Les ischio jambiers continueront d’être sous haute pression. Pour conclure la compétition, les cyclistes devront faire 10 tours d’un circuit urbain, qui comprend une montée de la 1re Avenue Ouest, près du Resto Queen. 

«Monter la côte du Queen une fois, c’est déjà un bon défi. La faire 10 fois, ça donne mal aux jambes. La faire 10 fois, après 700 kilomètres de vélo en une semaine, ça commence à être vraiment difficile», prédit M. Gauthier. 

Parmi les autres nouveautés, les équipes auront droit à une première dès le début du Tour de l’Abitibi, alors que le tracé passera pour la première fois sur la voie de contournement de Rouyn-Noranda pour se diriger vers le nord. Par la suite, les athlètes passeront par le parc national d’Aiguebelle. C’est seulement la deuxième fois dans l’histoire du Tour de l’Abitibi que l’endroit figure sur le tracé. Par contre, ce sera une première entrée par le côté nord. 

La composition des équipes sera connue le 6 juillet prochain. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média