Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

04 juillet 2022

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Plan de redémarrage de 100 M$ pour North American Lithium

La mine de La Corne est propriété de Sayona à 75 % et de Piedmont à 25%

North_American_Lithium_juin_2018

©North American Lithium

La demande de lithium pour alimenter les véhicules électriques continue de s'accélérer en Amérique du Nord.

La production de lithium devrait redémarrer en 2023 au complexe minier North American Lithium (NAL) de La Corne, à la suite d’importantes mises à niveau opérationnelles estimées à plus de 98 M$.  

«Notre plaque tournante assurera que le Québec est au centre de la production de carbonate et/ou d'hydroxyde de lithium en Amérique du Nord» -Brett Lynch, directeur général de Sayona.

Le complexe est la propriété de Sayona Mining à 75 % et de Piedmont Lithium à 25 %. Des mesures importantes ont été prises pour accélérer le redémarrage de la production, à la suite du recrutement de personnel clé, la sécurisation des équipements critiques à long délai de livraison, la progression des travaux de conception technique détaillés et l’obtention de presque toutes les approbations réglementaires requises. La mise en service du concentrateur NAL progresse et la première production étant prévue pour le premier trimestre de l’an prochain.  

Investisseurs du secteur automobile 

« Nous sommes ravis de concrétiser notre plan de lancement de la première production locale de concentré de spodumène en Amérique du Nord, dans un contexte de demande croissante du Canada et des États-Unis pour les sources locales et durables de ce métal clé pour les batteries, a déclaré le directeur général de Sayona, Brett Lynch. Tous les acteurs clés du secteur nord-américain de l'automobile et des batteries s'apprêtent à investir dans la production locale au Québec, bénéficiant de ses infrastructures de classe mondiale, de sa main-d'œuvre qualifiée, de la proximité des principaux marchés des batteries et d'une énergie hydroélectrique durable à faible coût. Notre plaque tournante assurera que le Québec est au centre de la production de carbonate et/ou d'hydroxyde de lithium en Amérique du Nord, devenant l'axe sur lequel un écosystème de batteries performant peut être construit. » 

Keith Phillips, président et chef de la direction de Piedmont abonde dans le même sens. « Autoriser le redémarrage du projet NAL est conforme à notre plan de devenir une entreprise génératrice de revenus en 2023 et contribue à notre objectif stratégique de devenir un producteur de lithium nord-américain de premier plan grâce à notre portefeuille intégré de projets de lithium.» 

Québec chef de file 

Avant le redémarrage de NAL, l'entente prévoyait le prélèvement de 60 000 tonnes ou 50 % du concentré produit à partir du minerai extrait au projet Authier Lithium de Sayona. L’entente de prélèvement demeurera en vigueur jusqu'au démarrage d'une usine de conversion de lithium au Québec. À ce stade, le concentré de spodumène produit à partir de NAL sera livré de préférence à cette usine chimique au début de la production. Tout concentré restant non requis par l'usine de conversion sera livré à Piedmont, en Caroline du Nord. «C'est un nouveau départ pour NAL. Les mises à niveau des immobilisations prévues auront un impact positif à la fois sur la qualité des produits et sur la réduction des coûts d'exploitation grâce à une meilleure utilisation de l'usine et à des récupérations de spodumène plus élevées », a illustré M. Phillips. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média