Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 juillet 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

La comédie «De fromage en village» émeut et ouvre l’appétit

Les mercredis c’est la comédie, sont de retour à La Fromagerie au village

Hélène Lessard

©Lucie Charest

Un peu beaucoup de traits de personnalité et de chaleur humaine d’Hélène Lessard font partie de cette grand-maman du village, qu’elle incarne.

Fromage au Village, situé à Lorrainville, a présenté la générale de sa nouvelle comédie «De fromage en village» devant un public restreint le 4 juillet. Il y est question de personnages historiques de la municipalité et des fromages qu’ils ont inspirés.

Il s’agit d’une comédie déambulatoire. C’est-à-dire que les spectateurs sont invités à suivre la comédienne et cofondatrice de la fromagerie, Hélène Lessard, à chacun des sept tableaux où elle raconte, un fait historique, dépeint une situation ou encore présente un personnage qui a marqué un tournant dans le développement socioéconomique et culturel du village de Lorrainville.

Dès le début de la représentation, Hélène Lessard invite les spectateurs à traverser la rue afin qu’ils voient de visu le clocher de l’église qui a inspiré le nom du tout premier cheddar de lait cru de la fromagerie. Ce faisant, elle fait plonger d’aplomb les spectateurs dans un fait historique déterminant: la construction de l’église à peine à 7 km de Ville-Marie, alors que la distance entre les clochers de chaque paroisse devait être de 16 km selon les règles édictées par l’évêché.

«Quand ils ont conduit l’évêque pour confirmer la distance entre Ville-Marie et Lorrainville, ils lui ont fait faire un détour par Fabre», a-t-elle relaté.

Personnages plus grands que nature

Ce qui frappe au fil des tableaux, c’est l’envergure des personnages sélectionnés, ceux qui, à l’origine de ce village, si riche en histoire, ont également marqué son identité. Pensons à Philippe Chabot, le médecin qui a «pratiquement accouché tout le Témiscamingue»; à Pit Bellehumeur connu pour les correspondances avec ses enfants regroupées dans un ouvrage de Fernand, Bellehumeur; à Marcel Raymond, homme de culture et d’éducation dont l’école secondaire porte le nom.

«C’est très touchant d’entrer dans l’intimité de ces gens-là. On les aime ces gens-là, on les aime d’amour» - Hélène Lessard

La surprise aura certainement été Alice Baril-Lafond, une enseignante, une entrepreneure qui a démarré un abattoir, une compagnie de transport. Son succès était intimement lié à la compréhension qu’elle avait des besoins du territoire.

«Ce sont des personnages très intéressants, émouvants, a confié Hélène Lessard. Il m’est arrivé à plusieurs reprises d’avoir le «moton», les larmes aux yeux en pratiquant ces merveilleux textes du Témiscamien Frédérik Fournier. C’est très touchant d’entrer dans l’intimité de ces gens-là. On les aime ces gens-là, on les aime d’amour.»

Mais attention, les textes ne sont pas seulement émouvants, ils sont aussi très drôles. Les faits cocasses relevés ont le tour de surprendre tout autant. Les spectateurs en auront pour leur argent quand ils découvriront les dessous de la première tentative de meurtre à s’être produite au Témiscamingue.

L’intérêt justement de cette comédie est la joute que se livrent l’humour, la tendresse et ce qui, à l’origine, relevait davantage du drame. Une belle façon de découvrir l’histoire de Lorrainville, ceux qui l’ont construite, et ceux qui la perpétuent. Car n’en doutez pas, les fromages proposés en dégustation à la suite de la représentation de la comédie sont à la hauteur de ce qui a inspiré leur nom et leur saveur.

Les représentations publiques débutent le 6 juillet et se poursuivent chaque mercredi à 16 h jusqu’au 10 août.

 

Réservation au: fromageauvillage.ca/boutique

©Lucie Charest

Un peu beaucoup de traits de personnalité et de chaleur humaine d’Hélène Lessard font partie de cette grand-maman du village, qu’elle incarne.

©Lucie Charest

La description de la première tentative de meurtre au Témiscamingue vaut à elle seule le détour.

©Lucie Charest

À chaque tableau, Hélène Lessard présente le fromage correspondant au personnage ou au fait historique qu’elle vient de décrire.

©Lucie Charest

Un peu beaucoup de traits de personnalité et de chaleur humaine d’Hélène Lessard font partie de cette grand-maman du village, qu’elle incarne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média