Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

05 juillet 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Vandalisme chez Hydro-Abitibi à La Sarre

La compagnie envisage de bloquer l’accès à la centrale LS1, située sur la rivière La Sarre.

Centrale LS1

©Gracieuseté - Hydro-Abitibi

Des actes de vandalisme et des tentatives de vols obligent Hydro-Abitibi à réfléchir sur la possibilité de clôturer le lieu de passage au-dessus de la rivière La Sarre.

Hydro-Abitibi envisage de sécuriser le site de la centrale électrique LS1 pour cause de vandalisme, ce qui pourrait bloquer l’accès aux sentiers environnants pour les villégiateurs, qui utilisent la traverse pour enjamber la rivière. 

Depuis quelques années, les centrales LS1 et LS2 sont la proie des voleurs et plusieurs méfaits tels bris de clôture, graffitis et tentatives d’entrée par effraction. « Nous avons toujours laissé le site ouvert pour que les villégiateurs puissent utiliser la traverse de la centrale pour avoir accès aux sentiers de l’autre côté de la rivière La Sarre. On parle de cyclistes, de chasseurs et de motoneigistes. Toutefois, les actes de vandalisme nous coûtent cher et nous envisageons de clôturer le site afin d’éviter d’autres méfaits du genre », a expliqué le président d’Hydro-Abitibi, Martin Dallaire. L’entreprise, propriété de la famille Dallaire, aimerait toutefois garder le site ouvert à la population. « Il y a des centaines de personnes qui visitent les lieux chaque année, été comme hiver. Nous voulons demeurer de bons citoyens corporatifs et laisser les lieux accessibles. Cependant, la sécurité de la centrale demeure notre objectif principal », a laissé entendre Martin Dallaire. Ce dernier demande à la population d’ouvrir les yeux et dénoncer à la police les actes de vandalisme à la centrale. « Nous aimerions que la population nous aide à garder les lieux comme ils sont. Nous produisons de l’énergie verte et nous encourageons les citoyens à profiter de notre belle nature. Nous voulons continuer sur ce chemin pour encore longtemps ». Hydro-Abitibi se donne jusqu’à la fin de l’été pour prendre une décision, à savoir si le site sera clôturé. Rappelons que les centrales électriques LS1 et LS2 produisent 2 mégawatts/heure d’électricité, alors que 100% de la production hydro-électrique de l’entreprise est achetée par Hydro-Québec.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média