Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

14 juillet 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Une entente de 1 G$ en éducation pour 22 communautés du Québec

L’entente a été ratifiée le 14 juillet à Kahnawà:ke

Patty Hajdu

©Gracieuseté

Le dévoilement officiel de l’entente s’est tenu sur le territoire mohawk de Kahnawà:ke. Nous pouvons reconnaître ici John Martin, chef de Gesgapegiag et du comité des chefs du CEPN, Patty Hajdu, Ghislain Picard, chef régional de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador ainsi que Denis Gros-Louis.

Pas moins de 5800 jeunes autochtones, répartis dans 22 communautés des Premières Nations situées au Québec, profiteront des bénéfices liés à cette entente de 1,1 milliard de dollars conclue entre le Conseil en éducation des Premières Nations (CEPN) et Services aux Autochtones Canada.

«La signature de cette entente représente l'aboutissement de nombreuses années de travail visant à permettre l'accès garanti à un financement qui répondra enfin aux besoins de nos enfants, s’est réjoui Ghislain Picard, Chef régional de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador. Cette entente leur assurera des services pédagogiques conformes à leurs besoins et respectueux de leur droit universel à l'éducation.»

La présente entente prévoit une enveloppe estimée à environ 1,1 milliard de dollars répartis sur cinq ans afin que les communautés mettent en œuvre des stratégies gagnantes en matière d'éducation qui permettront d'augmenter la réussite scolaire des élèves issus des Premières Nations.

En respect de la culture

«En signant aujourd'hui cette entente historique avec le Conseil en Éducation des Premières Nations, les enfants des Premières Nations au Québec auront de meilleures possibilités d'apprentissage et d'éducation devant eux, a signalé Patty Hajdu, ministre des Services aux Autochtones. C'est grâce à la détermination du Conseil en Éducation des Premières Nations et des 22 communautés concernées que cette entente a pu être conclue. L'entente permettra ainsi aux enfants de rester en contact avec leur langue et leur culture tout au long de leur parcours scolaire. Voilà à quoi ressemble la réconciliation lorsque nous travaillons ensemble.»

Par le biais de Services aux Autochtones Canada, un nouveau financement de 310,6 millions de dollars a été annoncé pour cette entente dans le Budget de 2022, ce qui s'ajoutera à une somme d'environ 790 millions de dollars par l'entremise des volets de financement existants en éducation.

«L'entente répond aux besoins de tous les élèves au moyen d'une approche de l'apprentissage autochtone, pertinente sur les plans culturel et linguistique» - John Martin

Entente

L'entente régionale en matière d'éducation a pour objectifs d’atteindre la pleine prise en charge des écoles par les communautés membres, l'augmentation du personnel qualifié, l'augmentation du taux de maintien en poste du personnel, la mise en place d'un programme scolaire culturellement adapté, l'augmentation de la persévérance scolaire et du taux de diplomation au secondaire,  l'augmentation des capacités technopédagogiques des enseignants,  le financement adéquat du transport scolaire et l'amélioration de la réussite scolaire.

«L'entente régionale est un gage de financement prévisible et de stabilité pour les communautés grâce à sa formule de financement spécialement conçue par les Premières Nations pour répondre aux besoins de tous les élèves au moyen d'une approche de l'apprentissage autochtone, pertinente sur les plans culturel et linguistique», a souligné John Martin, chef de Gesgapegiag et du comité des chefs du CEPN.

Le CEPN est une association qui regroupe 22 communautés membres en vue d'offrir une éducation de qualité aux enfants des Premières Nations au Québec. Il représente 24 écoles primaires et secondaires et environ 5 800 élèves répartis dans huit Nations au Québec. Les communautés membres du CEPN sont Gesgapegiag, Gespeg, Kahnawà:ke, Kanesatake, Kebaowek First Nation, Kitcisakik, Kitigan Zibi, Lac-Simon, Listuguj, Long Point First Nation, Manawan, Mashteuiatsh, Odanak, Opitciwan, Première Nation Abitibiwinni, Rapid Lake, Timiskaming First Nation, Wemotaci, Wendake, Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk, Wolf Lake First Nation et Wôlinak.

La présente entente couvre la période d’avril 2022 au 31 mars 2027.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média