Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

18 juillet 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Quatre projets témiscamiens gâtés par le Fédéral

Les deux tiers d’une enveloppe régionale de 3,7M$ alloués au Témis

Marina Kebaowek

©Site web Indigenous Tourism Quebec

La Marina de Kebaowek fait partie des projets retenus par Développement économique Canada.

Développement économique Canada (DEC) a délié les cordons de sa bourse pour financer neuf projets structurants visant à améliorer la qualité de vie des populations de l’Abitibi-Témiscamingue. Quelque quatre projets, totalisant 2,3 M$, ont été retenus au Témiscamingue.

Pour Pascale St-Onge, députée de Brome–Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de DEC, les espaces publics communs sont au cœur des communautés du Canada. «Ils attirent les résidents et les visiteurs, et soutiennent les entreprises et les emplois locaux, a-t-elle rappelé par communiqué. Partout au pays, ces espaces ont connu une fluctuation importante de leur achalandage occasionnée par les répercussions de la COVID‑19.»

Ainsi, Mme St-Onge a récemment dévoilé des contributions non remboursables totalisant 3 652 599 $ à deux communautés, deux municipalités du Témiscamingue, à trois villes de l'Abitibi et à deux OBNL.

«Notre appui à ces projets porteurs de l'Abitibi-Témiscamingue témoigne de l'engagement de notre gouvernement à soutenir le développement économique des collectivités de toutes tailles, partout au Québec, a-t-elle réitéré. Je me réjouis de savoir que les citoyens et les nombreux visiteurs de la région pourront s'approprier des espaces de rencontre de qualité pour mieux se retrouver après la pandémie. Bravo pour ces projets emballants pour la croissance de toute la région.»

Au nord et au sud du Témiscamingue

:La plus grosse part du gâteau, soit 2,05 M$, est allée au Témiscamingue. Trois projets ont obtenu une somme de 750 000 $ chacun, alors qu’un quatrième projet de moindre envergure a reçu une somme de 55 000 $.

Tout d’abord, la marina de Kebaowek, pourra construire un stationnement et une promenade pour accéder aux installations riveraines. Le 750 000 $ octroyé couvre l’ensemble des coûts du projet, incluant le pavage de la promenade et du stationnement, l’installation de lumières et l’aménagement paysager.

Sa voisine, la municipalité de Kipawa, pourra aménager, avec une somme similaire, une piste cyclable et piétonne traversant la municipalité. La somme permettra ainsi la réalisation de divers travaux dont le rehaussement de la digue, l’excavation, l’achat et l’installation de membrane géotextile, de la criblure de pierre, l’installation ou le remplacement de ponceaux, la stabilisation du talus.

Plus au nord, Timiskaming First Nation bénéficie également d’un octroi de 750 000 $. Ce dernier est attribué dans le cadre de la construction d’un centre multifonctionnel. Les dépenses liées à certains coûts de construction du projet, y compris des honoraires professionnels, des matériaux et des frais de transport en font partie.

Enfin, la municipalité de Rémigny pourra améliorer un espace multifonctionnel déjà existant grâce à une aide de 55 000 $. Il s’agit de l’organisation générale du chantier, de l’aménagement et l’installation d’aires de jeu, de mobilier, d’un espace extérieur adapté et de travaux pour l’aménagement d’un sentier et d’honoraires.

Fonds de 500 M$

Tous ces projets de construction et d'amélioration d'espaces communautaires de la région de l'Abitibi-Témiscamingue ont été financés par DEC dans le cadre du Fonds canadien de revitalisation des communautés (FCRC).

Le FCRC a été lancé en juin 2021. Une somme de 500 millions de dollars sur deux ans est versée aux agences de développement régional du Canada (ADR), dont 107 M$ à DEC pour investir dans des espaces publics communs et inclusifs au Québec.

Malgré que les restrictions en matière de santé publique s'atténuent, le gouvernement du Canada maintient son engagement d'investir dans des espaces communs afin de les rendre plus sûrs, plus verts et plus accessibles. Cela vise à stimuler les économies locales en créant des emplois qui contribuent à améliorer la qualité de vie des Canadiens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média