Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 juillet 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Val-d’Or accélère le processus pour la construction d’une garderie

Un règlement spécial adopté pour économiser six à huit mois de délais

CPE La magie du rêve - Terrain

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le CPE La magie du rêve pourra aller de l’avant avec son projet de construction sur la rue Bombardier, près de l’aéroport de Val-d’Or.

ENFANTS - Déterminée à donner du répit aux familles en quête d’une place en garderie, la Ville de Val-d’Or a donné le feu vert à la construction et à l’exploitation d’un centre de la petite enfance dans le secteur de l’aéroport.  

Avec cet accord, le CPE «La magie du rêve» pourra bel et bien commencer à ériger un nouveau bâtiment, qui sera situé sur la rue Bombardier, tout près de l’aéroport et de la Forêt récréative.  

Étant donné que le zonage de ce secteur ne permettait pas la construction d’un tel aménagement, le projet devait passer par plusieurs étapes administratives avant de pouvoir se réaliser. Parmi elles se trouvait une modification du schéma d’aménagement de la MRC de La Vallée-de-l’Or, une obligation qui aurait retardé le processus pour encore plusieurs mois avant de commencer les travaux. 

Avec les besoins criants en matière de places dans les garderies qui sévissent à Val-d’Or, le conseil municipal a décidé de sauter cette étape et d’autoriser directement la construction de la bâtisse qui aura 80 places. 

«On avait peur que ça prenne six à huit mois si on passait par la MRC. Au lieu d’attendre que ce soit accepté dans son plan d’aménagement, on a décidé de procéder directement au changement de règlement, car jamais elle n’aurait cru qu’une demande pour une garderie soit faite près d’un aéroport», indique la mairesse, Céline Brindamour. 

Pour le CPE La magie du rêve, il n’était pas question de perdre trop de temps afin de réaliser le tout, étant donné que c’est un projet en association avec le gouvernement provincial. 

«Le projet de la rue Bombardier est en préfabrication. Nous sommes 40 CPE au Québec à participer à ce projet pilote. Les constructions de la rue Bombardier et de Dubuisson avancent très rapidement. Nos délais avec le ministère sont en août 2023», précise la directrice générale du CPE, France-Claude Goyette, qui pense ouvrir l'établissement vers le printemps prochain.  

Un souffle de plus 

Même si la pénurie de places à Val-d’Or ne se règlera pas du jour au lendemain, les jeunes familles pourront respirer un peu plus dans les prochains mois. En plus des 80 bambins et poupons qui pourront s’inscrire à l’établissement du quartier Belvédère, d’autres projets du CPE sont aussi dans les plans. Un projet similaire est en voie de se bâtir dans le secteur de Dubuisson, tandis qu’un partenariat avec le CISSSAT pourrait amener le total de places bientôt disponibles à 220.  

«On estime qu’il y a 350 à 400 enfants qui n’ont aucun service nul part et que leurs parents ne peuvent pas retourner travailler. Ces 220 places viendront décharger les jeunes familles. On regarde à mettre en place des installations temporaires, car on a cette opportunité avec le ministère de la Famille», explique Mme Goyette.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média