Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 août 2022

Audrey-Anne Gauthier - aagauthier@lexismedia.ca

Le Mouvement Desjardins distribue 1 M$ pour le soutien de trois projets propulsés par l’UQAT

M. Guy Cormier, président et chef de la direction de la coopérative était sur place pour la grande annonce

Guy Cormier

©Audrey-Anne Gauthier - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

M. Guy Cormier, président et chef de direction de la coopérative Desjardins.

La réalisation de trois projets de développement socioéconomique portant sur le développement des petites collectivités, sur l’agriculture biologique et sur la santé, sera appuyée par le Fonds du Grand Mouvement.  

C’est à l’UQAT à Rouyn-Noranda, que M. Guy Cormier a fait l’annonce du soutien économique pour trois projets majeurs dans la région.  

Le premier projet soutenu à la hauteur de 500 000$ concerne la pérennité des activités de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités. Présente depuis 1993, la seule et unique chaire de recherche en ce genre bénéficiera de cette somme d’argent afin de poursuivre ses nombreuses activités pour le développement des villes et villages sur le territoire. 

250 000$ sera également octroyé afin d’aider l’UQAT à mettre en place une filière agricole qui facilitera le partage des connaissances et l’essor de la culture biologique. 

La dernière portion financière contribuera à créer une clinique interdisciplinaire d’enseignement et de recherche en soins de santé et services psychosociaux. 

Développement des petites collectivités 

La mission de la Chaire est d’accompagner les petites collectivités dans leur développement. Les travaux y étant reliés sont réalisés en synergie avec les milieux et ont pour objectifs de développer et d’enrichir les connaissances de ces milieux. 

 « Nous le savons, la vitalité des régions et la qualité de vie des plus petits milieux, c’est important. La Chaire de recherche qui existe depuis 25 ans a mis sur pied des réflexions, des solutions qui bénéficient aux collectivités, ici en Abitibi-Témiscamingue, mais aussi qui rayonnent à travers le Québec. C’est donc un beau maillage entre la recherche et l’innovation afin de contribuer à la vitalité sociale des plus petites communautés. Il faut garder des milieux vivants et dynamiques. C’est pour ces raisons que c’est important pour nous de réinjecter 500 000$ pour s’assurer de la pérennité de la recherche, de l’enseignement, de la formation et de l’innovation », souligne M. Guy Cormier, président et chef de la direction de la coopérative Desjardins.  

Développement d’un réseau de fermes biologiques 

Le projet consiste en la création d’une filière agricole spécialisée qui ralliera les acteurs de la région autant sur le plan de la production, de la transformation que de la distribution entourant l’essor des grandes cultures biologiques sur le territoire.  

« Le côté agrobio est en effervescence pas juste ici au Québec, mais ailleurs dans le monde. Il faut savoir qu’ici en région, nous sommes un des derniers terreaux fertiles du Québec. Avec les changements climatiques, la qualité de nos sols, nous sommes un terrain de jeu exceptionnel pour la culture biologique. Ce 250 000$ va nous aider à poursuivre nos recherches, nos travaux et la formation, pas seulement pour les étudiants, mais également pour les agriculteurs », mentionne M. Vincent Rousson, recteur de l’UQAT depuis 2021.  

Clinique holistique pour les soins de santé 

Le projet vise la mise en place d’une clinique interdisciplinaire vouée au développement de pratiques innovantes pour les étudiants et les professionnels des sciences infirmières, de la psychoéducation, du travail social et de l’art-thérapie.  

« Nous allons mettre à profit un lieu où les individus dans le domaine de la santé pourront travailler concrètement sur des enjeux de santé de manière holistique à la place de travailler en silo. Le travail d’équipe est primordial dans ce projet et c’est une approche totalement innovante. Le Mouvement Desjardins vient nous aider à consolider le montage financier de ce grand projet », mentionne M. Rousson. Le projet devrait d’ailleurs voir le jour très prochainement, selon le recteur.  

Le Fonds du Grand Mouvement Desjardins est une idée proposée par M. Cormier en 2016. Ce fonds vise notamment à soutenir la relance socioéconomique des régions. C’est plus de 2,5 M$ qui ont été injectés dans différents projets en Abitibi-Témiscamingue depuis sa création.  

Vincent Rousson

©Audrey-Anne Gauthier - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

M. Vincent Rousson, recteur de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média