Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

11 août 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Réaction à l’étude de l’INSPQ

Des intervenants réagissent à l’annonce d’une concentration de 15 ng/m3 d’arsenic proposée par l’INSPQ dans le dossier des émanations de métaux lourds par la fonderie Horne

Station Legale Fonderie Horne Rouyn-Noranda

©Photo Le Citoyen-Thierry de Noncourt

La députée de Québec Solidaire dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, et la Ville de Rouyn-Noranda réagissent à l’annonce d’une concentration temporaire de 15 ng/m3 d’arsenic dans l’air dans le dossier de la fonderie Horne 

La députée de QS déplore que la visite du directeur de la Santé publique, Luc Boileau, reste politiquement floue. « La grande question dans tout ça c’est : quel est le plan de la CAQ pour assurer la sécurité des gens de Rouyn-Noranda? La santé publique a beau nous dire que l’objectif à terme c’est d’atteindre la norme québécoise, mais ça ne suffit pas pour rassurer les gens qui sont inquiets. C’est quand à terme? À partir de quand on va arrêter d’exposer nos enfants à une diminution de QI à cause de l’arsenic dans l’air? », a réagi la députée par voie de communiqué. « La CAQ est en discussion avec la Fonderie en ce comment même et on ne sait rien. On ne sait pas sur quelles bases elle négocie et à quoi on peut s’attendre. Ça fait 20 ans que la Fonderie bénéficie d’un passe-droit pour empoisonner notre monde, ça suffit! Québec solidaire aura des propositions concrètes à proposer aux gens de Rouyn-Noranda », a-t-elle ajouté. 

Émilise Lessard-Therrien

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

La députée de QS dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, réagit dans le dossier de l’arsenic à la fonderie Horne

La ville de Rouyn-Noranda compte demeurer vigilante dans le dossier 

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, reconnait qu’une étape importante vient d’être franchie.

« Nous sommes tout à fait conscients que les annonces de la Santé publique ne sont pas une fin en soi. Les délais et les mesures de contrôle à mettre en place sont notamment des enjeux cruciaux. Toutefois, les recommandations vont dans le sens de ce que nous demandons, soit de viser l’atteinte des normes et d’avoir rapidement des cibles à atteindre qui permettent de protéger notre population », a déclaré la mairesse par voie de communiqué. Cette dernière veut maintenant que ces recommandations puissent se concrétiser. « Nous demandons en effet au ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques de tenir compte de ces recommandations sans compromis pour fixer les prochains objectifs de la Fonderie Horne », a conclu Diane Dallaire. 

Surplus_$$$_VRN

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, reconnait que l’annonce d’une concentration de 15 ng/m3 d’arsenic dans l’air est un pas dans la bonne direction

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média