Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 août 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Foire gourmande : un succès qui frôle le 0,5 M$

Après deux ans sans Foire gourmande, les mordus de produits régionaux étaient en appétit

Foire gourmande 2022

©Gracieuseté Foire gourmande, crédit : Paul Brindamour

La 20e Foire gourmande a rempli ses promesses. Exposants et adeptes étaient enchantés de se retrouver.

À peine le grand chapiteau de la Foire gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien (ATNEO) était-il démonté que l’envergure du succès de cette 20e édition pouvait se mesurer. Le calcul des ventes et la récurrence du commentaire «il y avait trop de monde» en témoignent.

«C’est certainement l’une de nos grosses éditions a confirmé le président de l’événement, Bernard Flebus. Nous étions fébriles, remettre sur les rails un événement qui dormait depuis plusieurs années, ce n’était pas évident. Mais tout a finalement fonctionné, les gens étaient contents, les exposants aussi.»

En ce sens, si le commentaire «il y avait trop de monde» revenait régulièrement sur certaines lèvres, c’est plutôt bon signe selon M. Flebus.

Près de 500 000 $ de chiffre d’affaires

D’après le président de l’événement, le succès de cette édition traduite en chiffres est un bel indicateur de l’achalandage. «C’est pratiquement 500 000 $ de chiffre d’affaires cette édition, s’est réjoui Bernard Flebus. Aux alentours de 100 000 $ de ventes au bar et 400 000 $ dans les kiosques. Ce qui représente une moyenne de 10 000 $ par exposant de bouffe. Le plus gros vendeur a fait 22 000 $ et le plus petit autour de 2000 $.»

Fait à noter, ces données émanent des bracelets vendus aux visiteurs. Ils indiquent à quel kiosque l’achat a été fait, l’heure, la date. Selon M. Flebus, 14 000 ont été vendus. Ce nombre peut être multiplié par deux, ou même trois, car plusieurs familles n’achetaient qu’un seul bracelet.

Touchée par l’inflation

L’augmentation des prix pour chaque bouchée a également été notée chez plusieurs visiteurs. Selon M. Flebus, les prix ont effectivement augmenté chez plusieurs exposants, cependant, ceux-ci n’auraient pas excédé 15 % se rapprochant de l’inflation actuelle.

«Plusieurs exposants affichaient sensiblement les mêmes prix que lors des éditions précédentes, d’autres ont suivi l’inflation, a-t-il noté. Par contre les très rares, un ou deux, qui auraient pu exagérer ne se sont pas rendu service. La Foire est un lieu d’échange, si les bouchées sont boudées parce qu’elles sont trop chères, le producteur en vend moins.»

C’est pratiquement 500 000 $ de chiffre d’affaires cette édition, aux alentours de 100 000 $ de ventes au bar et 400 000 $ dans les kiosques de produits régionaux. - Bernard Flebus

Lauréats

Le prix de la meilleure bouchée a été décerné à Les viandes à côté du Bordeleau. Celui du meilleur produit à Les tauries. Tem-Sucre a mérité celui du plus beau kiosque, Mouton frileux, celui du coup de cœur des artisans. Le coup de cœur du public a été remis à La cabane à Sushi de même qu’une mention spéciale attribuée par le CA.

«C’est sans doute ce qui m’a le plus ému pour cette 20e édition, la présence de la propriétaire de La cabane à Sushi, a souligné Bernard Flebus. Elle est arrivée à la Foire avec son bébé né il y a trois semaines. Faut le faire. Ça m’a beaucoup marqué.»

Photos et médias sociaux

Une mention spéciale aurait également pu être attribuée au photographe officiel de la Foire gourmande, Paul Brindamour. Si vous avez le moindrement suivi les médias sociaux pendant la tenue de l’événement, vous aurez pu mesurer l’impact de la publication de ses photos prises sur le vif. Il suffit de penser à celle du chapiteau prise par drone, qui a été partagée autour de 300 fois durant le week-end, et à toutes les autres qui mettaient l’eau à la bouche.

«Paul a très bien saisi l’ambiance de la Foire et il a de l’expérience avec les produits régionaux, c’est notre photographe pour Origine Nord-Ouest», a souligné Bernard Flebus.

Foire gourmande 2022

©Gracieuseté Foire gourmande, crédit : Paul Brindamour

Cette photo aérienne a confirmé l’envergure de l’événement et la beauté naturelle de Ville-Marie.

Commentaires

17 août 2022

François Bastien

Félicitations à toute l’organisation et à Bernard Flebus pour ce remarquable succès. La vue aérienne du site est d’une grande beauté et à la mesure de sa réputation. Elle honore ce patelin, lieu de mon enfance et que je revois à chaque fois avec le même plaisir.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média