Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

18 août 2022

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

La Horne prévoit que 84 % du périmètre urbain respectera les 3 ng/m3 d’ici 5 ans

La Fonderie demeurera en opération en raison de la forte demande de cuivre pour la transition énergétique

Plan d'action fonderie Horne

©Gracieuseté - Fonderie Horne

La direction de la Fonderie prévoit qu’une large portion du périmètre urbain de Rouyn-Noranda sera conforme à la norme québécoise en termes de présence d’arsenic dans l’air et affirme que c’est déjà le cas en certains endroits.

La direction de la Fonderie Horne soutient que 84 % du périmètre urbain de Rouyn-Noranda atteindra la norme québécoise des 3 ng/m3 d’arsenic d’ici 2027. La station située près de l’ancienne laiterie Dallaire enregistrerait déjà cette concentration. 

Les investissements prévus devraient permettre à la Fonderie de réduire considérablement ses émissions de contaminants, incluant l’arsenic, le cadmium, le nickel et le plomb. «Nous planifions investir 500 M$ pour transformer nos opérations et devenir l’une des fonderies de cuivre émettant le moins d’émissions au monde», a déclaré le directeur des opérations, Claude Bélanger.  

15 ng près de la Fonderie, 3 ng à 1200 mètres 

Selon le plan présenté le 18 août, en 2027, les émissions représenteront 15 ng/m3 à proximité du complexe métallurgique, 7 ng/m3 à 450 m et 3 ng/m3 à 1200 m.  

Le cuivre, un métal d’avenir 

La transition énergétique souhaitée par les environnementalistes pourrait difficilement se réaliser sans cuivre. Ainsi, la direction de la Fonderie a réaffirmé que les perspectives économiques sont avantageuses pour le complexe métallurgique, ce qui justifie la modernisation de l’usine. En ce sens, la direction a réaffirmé son intention de conserver tous ses employés et de maintenir ses opérations à long terme.

Commentaires

19 août 2022

Francois Pronovost

Oui il y a eu des emissions importantes par le passe. Oui il y a eu nette amelioration depuis ce temps. Oui il y a encore ( et il y aura probablement toujours ) des emissions elevees ponctuelles car l'erreur est humaine et aucun systeme ne peut etre garanti 100% infaillible. Par contre, apres 40 ans dans cette ville, dont la majeure partie comme employe de cette entreprise, je ne crois pas que les effets soient necessairement si letals que certains veulent le laisser croire. Oui, Glencore engrange des profits importants et il est facile de dire qu'ils ne veulent rien faire pour regler le probleme. La reduction des emissions est le genre de projet qui demande un peu plus d'efforts que de peser sur le bouton "ZERO EMISSION". Ca demande du temps et dans certains cas peut-etre une technologie qui n'est pas toujours immediatement disponible et qui doit etre developpee. Ils ont eu 100 ans pour le faire direz-vous. C'est faux, si certains problemes ont ete resorbes au fil des annees ( acide par exemple) , il y en a des nouveaux qui sont apparus ( arsenic ) avec le changement partiel de vocation et l'apparition du recyclage. On a recemment signale a haute voix le probleme, laissons leur maintenant le temps de le regler avant des porter des jugements parfois rapides. Il est facile pour nous qui sommes plutot ignorants de les condamner sans proces mais commencons par se demander combien d'entre nous n'ont jamais benefie d'un benifice quelconque associe a la fonderie ( salaire, commandites, spectacles, festival, tournois sportifs, contributions caritatives, etc.) De Noranda a Glencore, en passant par Falconbridge et X-Strata, ce citoyen corporatif, malgre tout ses defauts qu'on se plait a souligner, a tout de meme contribue aussi un peu au bien-etre de la population et au developpement du milieu de vie, ce qu'on oublie facilement. Apres tout, sans la fonderie, Rouyn-Noranda n'existerait probablement pas. Alors, a tous les extremistes environnementaux ou autres qui se plaisent a denigrer les grandes corporations des qu'une occasion se presente, je leur demande de se trouver un autre passe-temps et de leur donner une chance d'agir pour corriger cette situation importante et inquietante. Quant aux politiciens toujours prets a sauter sur un sujet chaud et s'associer a une cause populaire pour s'attirer des electeurs et qui soutiennent que c'est peut-etre la fin des naissances a Rouyn-Noranda due aux grossesses a risque si rien ne se fait, on verra bien d'ici quelques annees quelle sera l'evolution du taux de natalite dans cette ville que certains semblent qualifier d'insalubre. Apres des semaines a en entendre parler, j'espere que les critiqueurs compulsifs vont se taire, observer la progression des correctifs promis par l'entreprise et constater leur efficacite ( ou leur peu d'efficacite ) a travers l'analyse des concentrations qui seront mesurees dans les mois/annees a venir. Nous esperons tous que la situation sera corrigee rapidement. De toutes facons, il y en pour qui il sera surement facile de se trouver une autre cause avec une autre ( ou la meme ) entreprise sur qui jeter leur devolu et qui leur permettra de meubler leur temps libres.

31 août 2022

LacasseJean-Pierre

Bravo pour la franchise de ce document, qui permettra peut être à certaines gens de changer leur opignons négative sur cette industrie qui a fait de nos villes sœurs ce qu'ils sont aujourd'hui. Sachez qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média