Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 août 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Kebaowek aura un centre culturel tout neuf

Le fédéral délie les cordons de sa bourse à hauteur de 8,9 M$

Lance Haymond

©Facebook

Le chef Lance Haymond s’est réjoui de la promesse du Fédéral.

La communauté de Kebaowek, située dans le Sud du Témiscamingue, peut compter sur l’aide du Fédéral pour la construction d’un bâtiment qui accueillera son centre culturel. Centre dont pourront également profiter les communautés voisines.

Le chef du Conseil de bande de la Première nation de Kebaowek, Lance Haymond, s’est dit plutôt encouragé de voir cette promesse du financement fédéral afin de pallier les lacunes majeures en matière d'infrastructure dans leurs communautés.

«Au nom du conseil et des citoyens de Kebaowek, nous sommes extrêmement ravis d'apprendre que le gouvernement du Canada s'est engagé à verser plusieurs millions de dollars pour répondre aux besoins et aux intérêts de nos familles et de notre communauté», a-t-il déclaré lors de l’annonce faite par Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l'Infrastructure et des Collectivités.

Programme dédié

Selon le chef Haymond, le programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs contribuera à donner aux citoyens et à la communauté l'occasion de construire une base solide à partir de laquelle ils pourront poursuivre le travail vital qui est nécessaire pour revigorer et revitaliser leur langue, leurs pratiques culturelles, leurs enseignements et leurs cérémonies.

«La construction d'un bâtiment carboneutre s'aligne bien sur nos responsabilités sociales en tant que Premières nations, qui consistent à construire l'infrastructure nécessaire au développement durable de la communauté avec peu ou pas d'impact sur l'environnement», a-t-il poursuivi.

«La construction d'un bâtiment carboneutre s'aligne bien sur nos responsabilités sociales en tant que Premières nations» - Lance Haymond

Enveloppe de 1,5 G$

Le programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs fait partie intégrante du Plan climatique renforcé du Canada. Ce dernier prévoit 1,5 milliard de dollars sur cinq ans pour soutenir les travaux de rénovation, de réparation ou de modernisation visant à améliorer l'accessibilité et l'empreinte écologique de bâtiments communautaires publics existants, ainsi que la construction de nouveaux bâtiments communautaires accessibles au public qui serviront les collectivités mal desservies et ayant de grands besoins dans tout le Canada.

Au moins 10 pour cent de ces fonds sont alloués à des projets destinés aux collectivités des Premières Nations, des Inuits et des Métis, ce qui comprend les populations autochtones dans les centres urbains.

«Ce qu'on annonce aujourd'hui, c'est bien plus qu'investir dans du béton, a conclu Pablo Rodriguez. C'est un investissement dans l'avenir d'une communauté qui se rassemble autour de son passé et qui profitera à toute la collectivité. Le centre culturel de la Première Nation Kebaowek joue un rôle clé en veillant à ce que la langue algonquine, ainsi que les traditions et pratiques culturelles, soient transmises aux jeunes de la communauté. Ces liens intergénérationnels donnent aux jeunes un sentiment d'identité plus fort et les préparent à réussir dans la vie adulte».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média