Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales 2022

Retour

06 septembre 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

QS promet la construction de logements sociaux

Le parti veut s’attaquer à la pénurie de logements qui afflige la région

Québec Solidaire Logements sociaux Abitibi-Témiscamingue

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

Québec solidaire promet la construction de 1 100 logements sociaux en Abitibi-Témiscamingue s’il est porté au pouvoir le 3 octobre prochain. 

Ces constructions s’inscrivent dans le plan national de QS, qui prévoit construire 50 000 logements au Québec au cours des prochaines années. « Les taux d’inoccupation sont alarmants et il nous faut absolument faire quelque chose pour que les jeunes et les familles puissent avoir accès à un logement abordable. Notre capacité à maintenir nos services et notre vitalité en dépendent », a commenté le candidat de QS pour le comté d’Abitibi-Ouest, Alexis Lapierre, en conférence de presse à Rouyn-Noranda. QS veut également frapper fort en ce qui concerne la spéculation et la densification. « Par exemple, un jeune couple ou une jeune famille qui voudrait louer un appartement dans une maison appartenant à des aînés qui vivent en milieu rural serait le genre d’initiative que nous voulons encourager. Ça permettrait ainsi de créer du maillage et retenir les gens dans la région », a donné en exemple la députée sortante et candidate de QS dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien.  

Publicité

Défiler pour continuer

lots vacants logements sociaux

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

Selon les candidats de Québec solidaire, la région comprend trop de lots vacants comme celui-ci, situé au coin des rues Perreault et Principale, à Rouyn-Noranda, qui pourraient être utilisés pour la construction de logements sociaux

Trop de lots vacants en région 

QS veut également intervenir afin que les lots non occupés puissent être utilisés pour la construction de logements. « Il faut donner un droit de préhension aux municipalités afin qu’elles puissent acquérir des terrains et y construire des unités. QS prévoit également revoir tout le processus entourant l’augmentation annuelle des rentes de logements afin d’éviter, justement, que les propriétaires spéculent sur les revenus qu’ils peuvent retirer », a expliqué Alexis Lapierre. Québec solidaire n’a toutefois pas encore chiffré l’initiative, mais confirme que le plan sera présenté aux électeurs très bientôt. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média