Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 septembre 2022

Audrey-Anne Gauthier - aagauthier@lexismedia.ca

Émile Proulx-Cloutier de passage en AT

Présentation de son spectacle « À mains nues »

Émile Proulx-Cloutier

©André Chevrier - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Émile Proulx-Cloutier sera en spectacle le 14 septembre à la salle Félix-Leclerc de Val-d'Or, au Théâtre du cuivre de Rouyn-Noranda le 15 septembre ainsi que le 16 septembre au Théâtre Lilianne Perrault de La Sarre.

Émile Proulx-Cloutier présente un spectacle de chansons inédites lors de son passage à Val-d’Or et à Rouyn-Noranda les 14 et 15 septembre ainsi que le 16 septembre à La Sarre.  

Le spectacle solo de l’auteur-compositeur-interprète Émile Proulx-Cloutier est unanimement acclamé par la critique. Il offre un spectacle tout en douceur et touchant où il mélange la chanson, le slam, le conte et la poésie. Sur scène accompagné de son piano et de quelques percussions à ses pieds, c’est tout son corps qui est sollicité lors du concert qu’il offre. L’interaction avec le public est présente, ce n’est donc pas surprenant que la thématique de ses chansons soit le besoin de tisser des liens avec les autres et l’importance de ces échanges.

« La pandémie a mené à un paquet de réflexions, dont mon besoin viscéral de faire de la scène et de poursuivre ma création. Cet amour-là de la création c’est devenu un manque. J’ai voulu partager mes écrits, mes chansons rapidement sans processus d’album. Assister à mon spectacle, c’est se laisser aller dans le vide, dans la liberté de se laisser surprendre. C’est un voyage à travers de la musique et des tournures dont on ne connait pas l’issu puisque c’est nouveau. Il est impossible de retrouver des extraits nulle part. J’ai voulu faire le contraire de la normalité. » 

Pour l’artiste, c’est important de voyager pendant un concert, de se laisser porter par la musique, par la mise en scène, de nager dans l’inconnu. C’est également un moment précieux pour lui puisque sans le band qui l’accompagne, il est lui aussi plus à l’écoute des réactions du public. 

Émile Proulx-Cloutier a bien hâte de remettre les pieds en région, qui est bien spéciale pour lui alors qu’il a participé il y a quelques années à la Wapikoni mobile. « La région est importante pour moi. Cette expérience-là est fondamentale dans ma vie. Ça m’a formé en tant qu’humain et comme artiste. J’ai également un de mes textes qui est teinté de ce séjour-là avec la Wapikoni mobile. C’est très chargé comme émotion quand j’y repense. J’ai hâte de remettre les pieds ici ». 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média