Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

13 septembre 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

L’AREQ veut faire entendre la voix des aînés de la région

La campagne électorale tombe à point

Claire Léveillé

©Gracieuseté

Claire Léveillé est présidente régionale de l’AREQ Abitibi-Témiscamingue.

Des aînés de la région se sont prononcés dans le cadre de la tournée nationale de l’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) récemment de passage à Rouyn-Noranda.

«Nous sortons peut-être de deux années difficiles marquées par la pandémie, mais pour les aînés, le plus dur pourrait encore être à venir si rien de concret n’est fait, a fait observer Claire Léveillé, présidente régionale de l’AREQ Abitibi-Témiscamingue. L’AREQ veut bien faire comprendre au prochain gouvernement élu que la dignité des aînés est l’enjeu de tous, parce qu’on devient tous l’aîné de quelqu’un d’autre.»

En rencontre avec leurs membres, les représentants de l’AREQ ont aussi souligné à gros traits la nécessité d’améliorer l’accès aux services de santé en région éloignée, le transport et l’environnement, mais aussi l’attractivité de cette belle région. Ainsi, les représentants de l’AREQ interpellent les candidats locaux en leur demandant de s’engager à agir dans ces dossiers, et notamment dans le dossier de la Fonderie afin de limiter les effets néfastes qu’a cette polémique dans tout l’écosystème régional.

Débat

Claire Léveillé a profité de l’occasion pour convier les partis politiques à s’engager quant à l’amélioration et l’accès aux soins, le transport, l’environnement ainsi que sur l’attractivité générale de la région dans le contexte particulier des derniers événements. Le débat électoral, organisé par l’AREQ et d’autres associations de retraités de la région, qui aura lieu le 21 septembre prochain, sera l’une des occasions pour que les aînés puissent entendre les propositions concrètes des candidats.

«Nous sortons peut-être de deux années difficiles marquées par la pandémie, mais pour les aînés, le plus dur pourrait encore être à venir si rien de concret n’est fait» - Claire Léveillé

Tournée et congrès

La tournée, qui mène l’AREQ à la rencontre de citoyens sensibles à la cause du bien-être des aînés dans pas moins de 10 régions, s’inscrit dans une vaste démarche de consultation lancée par l’Association en vue de son Congrès de l’année 2023. À titre de plus importante association québécoise de personnes retraitées issues des services publics, il s’avérait naturel pour l’AREQ d’exercer son leadership dans la défense des droits des aînés alors que se joue une campagne électorale déterminante pour les plus vulnérables de la société.

L’Association des retraitées et des retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQCSQ), fondée en 1961, compte 60 000 membres dans l’ensemble des régions du Québec. L’AREQ est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

 

https://areq.lacsq.org/

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média