Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

16 septembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Astrelles-Gaillards enflammés par un retour à la normale

Un cycle sportif non influencé par la Covid-19

Linden-Lee Katapatuk-Hester Myrandy Minister Gaillards

©Facebook/Astrelles-Gaillards de l’Abitibi-Témiscamingue

Élèves en «Police Technology for Indigenous Police Forces», Linden-Lee Katapatuk-Hester et Myrandy Minister feront partie de l’équipe masculine de basket des Gaillards.

SPORTS COLLÉGIAUX - La saison 2022-2023 sera synonyme de retour en force pour le mouvement Astrelles-Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Ralenti dans son élan depuis deux ans, le programme collégial verra 150 athlètes étudiants fouler les différentes surfaces de jeu pour lancer cette session d’automne. 

Le message semble unanime chez tous les acteurs gravitant autour du mouvement : un retour à la normale fera du bien à tout le monde, que ce soit au niveau scolaire ou mental. 

«Que ce soit dans un créneau plus récréatif ou davantage élite, on sait que le sport est bénéfique pour la santé globale et la réussite scolaire de nos étudiant(e)s, alors nous sommes très heureux qu’ils puissent regagner le rythme d’entrainement qui était la norme pour eux avant l’arrivée de la COVID‑19», mentionne la directrice des Affaires étudiantes et des communications, Kathleen Slobodian. 

Quelques formations tenteront de faire du bruit sur la scène provinciale. En plus de l’équipe féminine de basketball, le programme de hockey veut construire sur sa première qualification en séries éliminatoires, au printemps 2022. Gagnants de plusieurs titres collégiaux, Reily Provost et Tyler Blais mèneront la charge de l’équipe de natation mixte. 

«Plusieurs piliers de l’équipe ont quitté et la prochaine année en sera une d’enseignement. C’est un nouveau cycle, nous devrons inculquer la culture des Gaillards, comment on veut que nos jeunes se comportent sur la glace et à l’extérieur de celle-ci», fait savoir l’entraîneur-chef de l’équipe de hockey, Maxime Boisclair. 

Pour la première fois de son histoire, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue pourra compter sur deux étudiants-athlètes du programme de «Police Technology for Indigenous Police Forces», soit Linden-Lee Katapatuk-Hester et Myrandy Minister en basketball masculin.  

Les Astrelles et les Gaillards aligneront aussi des athlètes en badminton, cross-country, e-sport, soccer et volleyball. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média