Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

23 septembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Foreurs : une trentaine qui commence du mauvais pied

Une première réussite pour Nathan Brisson

Alexandre Doucet - Foreurs Val-d'Or

©gracieuseté - Dany Germain

Avec l'absence de Justin Robidas, Alexandre Doucet arbore le «C» de capitaine.

HOCKEY JUNIOR - La 30e saison des Foreurs de Val-d’Or s'est ouverte avec un «1» dans la colonne des défaites. En voyage à Blainville-Boisbriand, le vert et or s’est incliné au compte de 4 à 2, vendredi soir.

Alors qu’on attendait le trio formé d’Alexis Brisson, Anri Ravinskis et du nouveau venu Josh Lawrence chez l’Armada, le deuxième trio a fait le gros du boulot pour la troupe de Bruce Richardson.

Pendant que le duel était à égalité 2 à 2, le duo Jonathan Fauchon et Justin Boisselle a pris les choses en main dans les six dernières minutes de jeu. Profitant d’un Kale McCallum au banc des punitions, les deux hockeyeurs ont préparé la table pour le but gagnant de Xavier Sarrasin et celui d’assurance de leur comparse Mikaël Denis (filet désert).

«Outre les punitions en troisième période, on a eu nos chances. Évidemment, ce n’était pas parfait, mais on commence la saison. Plusieurs jeunes ont démontré de belles choses, donc je reste satisfait pour une première partie», affirme Maxime Desruisseaux.

Capables de patiner avec l’adversaire certes, mais les Valdoriens ont aussi été capables de se tirer dans le pied à quelques reprises. Infructueux sur un double jeu de puissance complet durant l’engagement médian, les Foreurs ont aussi vu Francis Wood annuler un jeu de puissance pour son équipe en tentant d’engager un combat avec le défenseur Philippe Fauchon. Une manœuvre qui a coûté une visite à la douche et un jeu de puissance de trois minutes aux locaux.

«Kale [McCallum] était plus physique qu’à l’habitude. Je pense que c’est quelque chose qu’il voulait amener à son jeu. Je suis bien content qu’il l’ait fait. Maintenant, ce sera juste à doser le tout, mais je ne commencerai à lui reprocher son indiscipline dès le match #1», analyse Desruisseaux sur les trois punitions mineures de son vétéran défenseur.

Brisson au tableau

L’excitation ne pouvait pas mieux resplendir chez la recrue Nathan Brisson. En plus de disputer son premier match dans la LHJMQ, le joueur de 16 ans avait l’opportunité de casser la glace, près de son patelin d’origine, lui qui est originaire de Deux-Montagnes, à 15 minutes du Centre d’excellence Sports Rousseau. Le choix de première ronde des Foreurs en 2022 n’a pas manqué l’opportunité de faire sa marque. Frustré sur une échappée en deuxième période, Brisson a fait plaisir à son fan-club en poussant un retour pour créer l’égalité 2 à 2.

Avec l’absence de Justin Robidas, toujours au camp des Hurricanes de la Caroline, la ligne de centre était plus ouverte à du temps de jeu de qualité. Employé notamment en désavantage numérique, Brisson a eu une certaine promotion en terminant la rencontre sur le top six offensif de Maxime Desruisseaux.

«C’est un joueur qui est très efficace et intelligent. Il sait où il s’en va sur la glace et son sens du jeu est au-dessus de la moyenne. C’est pour ça qu’on l’a gardé après le camp d’entraînement», complimente l’instructeur.

En route vers sa dernière année dans le circuit Courteau, Alexandre Doucet n’a pas tardé à ouvrir son compteur. Posté seul à la gauche de Nicholas Sheehan, l’ailier a ouvert la marque dès la 30e seconde de jeu avec un bon tir sur réception. Blainville-Boisbriand a tout de même terminé les 20 premières minutes en avant, grâce au premier d’Antoine Roy et de Justin Boisselle.

Les Foreurs reprendront la route en direction de Drummondville pour visiter les Voltigeurs, samedi après-midi.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média