Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

23 septembre 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Samuel Doré veut rendre les territoires accessibles

Les moyens pour accéder au territoire se seraient détériorés

Samuel Doré, candidat PQ dans Abitibi-Ouest

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

Le candidat du Parti Québécois dans Abitibi-Ouest, Samuel Doré, estime prioritaire de garantir l’accès au territoire. Il juge anormal que la population de la région soit pénalisée par le manque d’entretien des infrastructures routières.

«Trop de gens subissent les contrecoups du retard accumulé dans la mise à niveau des ponts et des ponceaux, a déclaré Samuel Doré. Les limites de charge sont devenues la norme. Et les fermetures complètes se multiplient. Cela entraîne des coûts supplémentaires que doivent assumer les gens qui vivent sur le territoire. Même chose pour nos municipalités et nos entreprises.»

C’est pourquoi le candidat péquiste entend faire un suivi serré et rigoureux de tous les chantiers en cours et à venir. Il a profité de l’occasion pour rappeler que le Parti Québécois a reconnu l’urgence d’agir en promettant d’investir 1 G$ en infrastructures dans les régions périphériques.

«Ce n’est pas tout le monde qui a la chance de posséder un chalet, un camp ou une roulotte au terrain de camping»  - Samuel Doré

Perte de jouissance du territoire

«Ce qui m’attriste le plus, a poursuivi Samuel Doré, c’est la perte de jouissance du territoire pour les divers usagers. L’identité des Abitibiens et des Témiscamiens est intimement liée à l’occupation du territoire. Cela vaut aussi pour les Peuples autochtones. Les randonneurs, les chasseurs et les pêcheurs, de même que les agriculteurs, n’ont pas à faire les frais du laisser-aller qui règne au ministère des Transports du Québec.»

Enfin, le candidat du PQ dans Abitibi-Ouest s’est également engagé à travailler avec les municipalités afin d’offrir à la population de nouveaux accès aux plans d’eau. «Nous sommes le royaume des lacs et des rivières, a-t-il conclu. Donnons la chance à toutes les familles de profiter de la baignade estivale sur des plages situées à proximité. Ce n’est pas tout le monde qui a la chance de posséder un chalet, un camp ou une roulotte au terrain de camping.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média