Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

30 septembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs assurent le spectacle contre les champions en titre

Une ouverture couronnée d'un gain de 4 à 3

Foreurs Val-d'Or - Cataractes Shawinigan

©Pierre-Olivier Poulin

William Provost a donné les devants 2 à 1 aux Foreurs en deuxième période.

HOCKEY JUNIOR - Les Foreurs de Val-d’Or ont assuré le côté spectacle pour sa 30e rentrée à domicile. Face aux champions en titre de la Coupe du Président, les Cataractes de Shawinigan, le vert et or a fait plaisir aux 2162 personnes rassemblées au Centre Agnico Eagle en l’emportant 4 à 3, vendredi soir.

Réunis ensemble sur le premier trio, Alexandre Doucet, Zachaël Turgeon et David Doucet ont continué sur leur excellent début de saison, pendant l’absence du capitaine Justin Robidas.

Seul membre du trio qui était toujours à la recherche de son premier but, David Doucet n’a pas choisi un vilain moment pour casser la glace. Le Néo-Brunswickois a réveillé la foule en battant le gardien Antoine Coulombe pour donner une importante priorité de deux buts aux locaux. Sa présence sur le jeu de puissance a rapporté des dividendes pour l’entraîneur Maxime Desruisseaux lorsque le joueur de 19 ans a fait dévier le relais d’Alexandre Doucet pour inscrire le but de la victoire avec environ 10 minutes à faire au duel.

Acquis l’hiver dernier, l’ancien du Titan d’Acadie-Bathurst profite de son temps de jeu pour amener un côté plus offensif à son jeu.

«J’en ai souvent parlé avec Pascal Daoust depuis mon arrivée. Il voulait me voir avoir un plus gros rôle, car il a confiance en moi. Je suis vraiment content de ce que j’accomplis jusqu’à maintenant», mentionne David Doucet.

Maintenant que Justin Robidas a été retranché par les Hurricanes de la Caroline, Desruisseaux se retrouve avec un heureux problème dans son top 6 en attaque. Pour l’instant, les trois comparses donnent des arguments pour éviter une possible séparation quand le capitaine sera de retour.

«Je me souviens très bien de ce que Justin et Alexandre ont accompli avec Jérémy Michel la saison dernière. Ce sera dur de ne pas les réunir ensemble», rigole un peu Maxime Desruisseaux.

Après que la troupe de Daniel Renaud ait ouvert la marque dès la 87e seconde de jeu, Félix Paquet a assuré la réplique, 26 secondes plus tard. Les Valdoriens ont pris les devants en deuxième période grâce à William Provost (2). La réplique shawiniganaise est venue du doublé de Jérémy D’Astous (1,2).

David Doucet - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

David Doucet célèbre le premier de ses deux buts de la soirée contre les Cataractes

Délier les jambes

La soirée n’a pas eu le temps d’être très tardive pour sentir l’effervescence de cette ouverture locale chez le vert et or. Après la présentation des joueurs et d'un frissonnant vidéo spécial pour souligner les 30 ans de l’organisation, les jambes n’ont pas tardé à s’activer chez les vainqueurs. Avec une dizaine de recrues qui ont fait leur arrivée à Val-d’Or, Maxime Desruisseaux sentait ses jeunes loups actifs et prêts au son de la cloche.

«En plus d’être plus actif avec nos bâtons, je vais ajouter le fait que la petite erreur paraissait plus quand le gardien ne pouvait pas faire le gros arrêt la saison dernière. Avoir un William Blackburn en pleine possession de ses moyens nous permet de rester dans la rencontre et de reprendre notre rythme. C’est à ne pas négligé», nuance le pilote des Foreurs

«Pendant la première période, on activait les jambes peu à peu. On gardait le jeu simple. Pendant la deuxième période, on se voyait mieux sur la glace avec de belles passes», analyse David Doucet.

Dans le carnet

-Le désavantage numérique continue de faire sa part du travail en ce début de saison. Parfait en huit occasions contre les Cataractes, le jeu à court d’un homme des Foreurs se chiffre à 93,2% lors des trois premiers matchs du calendrier.

-Le retour au jeu de Justin Robidas pourrait être à la merci de Mère Nature. En attente de prendre son vol d’avion pour rentrer au Québec, les plans pourraient quelque peu changer, étant donné que la Caroline du Nord est présentement en alerte de tempête tropicale dans la région. L’équipe confirmera la présence ou non de l’espoir des Hurricanes au cours de la journée de samedi.

-Laissé de côté lors des trois premières parties, le défenseur de 20 ans, Mavrick Gauthier, devra vraisemblablement être encore patient avant de savourer un premier duel en 2022-2023. Avec les absences de Charles-Antoine Beauregard, de Jason Desruisseaux et de Justin Robidas, Maxime Desruisseaux préfère se donner le plus de munitions possible en attaque, lui qui a dû employer Émile Desjardins au sein du quatrième trio.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média