Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 septembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Marban : Minière O3 présente son étude de préfaisabilité aux citoyens

Les questions environnementales également de la partie

Minière O3 - Rencontre citoyens

©gracieuseté

Des dizaines de personnes se sont présentées à la Maison du Citoyen de Dubuisson pour connaître les résultats de l’étude de préfaisabilité du projet Marban.

MINES - Après avoir publié leur étude de préfaisabilité du projet Marban il y a deux semaines, Minière O3 a procédé au dévoilement grand public de ses résultats. Une occasion en or pour cette dernière de prendre le pouls de la population vivant près du futur site de connaître les prochains objectifs à court et moyen terme de la compagnie.

Près d’une centaine de citoyens se sont déplacés à la Maison du Citoyen de Dubuisson pour un premier événement du genre depuis la levée des mesures sanitaires. Ceux-ci ont pu avoir une meilleure idée des résultats de l’étude de préfaisabilité et des prochaines étapes à venir, qui mèneront vers l’étude de faisabilité. 

La question de l’environnement est souvent revenue au courant de la soirée de mercredi. Plusieurs personnes sur place ont levé la main pour connaître davantage les différents impacts environnementaux du projet Marban, prévu pour une mise en opération en 2026. 

Chaperon de tout ce projet, la compagnie Minière O3 s’activera dans les prochains mois à recueillir le plus d’informations possibles pour établir les impacts environnementaux de l’exploitation du territoire. Que ce soit sur la faune, la flore, l’eau ou l’écosystème animalier, la compagnie aurifère va compléter la plupart de ces études d’ici le printemps 2023. Pour l’impact sur la qualité de l’air, celle-ci se donnera un an pour compiler les données. 

«Les gens sont un peu anxieux d’avoir des réponses, mais on ne les a pas toutes encore, on continue de les prendre en note. Dès que le temps nous le permettra, on compte prendre tous les enjeux qui ont été identifiés dans ces rencontres et établir une date où on aura ces réponses», affirme la vice-présidente au développement durable et ressources humaines, Myrzah Bello. 

Déjà, un groupe de chasseurs a levé la main pour rencontrer l’entreprise au sujet des projets d’explorations qui auront lieu dans la partie nord-ouest du territoire de Minière O3. Ceux-ci croient que les installations viendront endommager des camps de chasse dans cette région. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média