Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 octobre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Olympiques se vengent et inversent le pointage contre les Foreurs

Une implication absente, selon l'entraîneur des Foreurs

Foreurs Val-d'Or - Olympiques Gatineau

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Victorieux 5 à 2 mercredi, les Foreurs s'inclinent à leur tour 5 à 2 contre les Olympiques de Gatineau.

HOCKEY JUNIOR - Les 20 dernières minutes de jeu ont été profitables aux Olympiques de Gatineau. Grâce à une poussée de quatre buts sans réplique en troisième période, les Gatinois ont vengé leur défaite de 5 à 2 subie mercredi à Val-d’Or avec, à leur tour, un gain de 5 à 2 sur la formation abitibienne.

La loi de la moyenne a finalement rattrapé quelque peu la troupe de Maxime Desruisseaux. Frustrés à plusieurs reprises par le gardien William Blackburn, les Olympiques ont finalement trouvé le moyen de capitaliser sur leurs chances de marquer. Au final, les représentants de l’Outaouais ont dirigé 81 lancers sur lui lors de cette série aller-retour.

Après avoir envoyé un petit bouquet de fleurs à ses joueurs mercredi, Desruisseaux n’est pas passé par quatre chemins pour lancer le pot afin de décrire cette performance des siens.

«Je pense qu’on a été égal du début à la fin, c’est-à-dire pas du tout impliqué dans cette partie. La différence n’est pas à cause du nombre de buts en troisième période. Le même résultat aurait pu arriver en première ou en deuxième période. Plusieurs joueurs ne voulaient pas se faire mal ce soir», critique l’entraîneur.

Même s’il était définitivement le portier le plus occupé de la soirée, le gardien de 19 ans a quand même vu ses coéquipiers lui donner une avance au terme des 40 premières minutes de jeu. En retard 1 à 0 en milieu de rencontre, les Foreurs ont vu William Provost (4) et Zachaël Turgeon (3) marquer à deux reprises en près de trois minutes d’intervalle pour donner les devants aux visiteurs.

Par contre, cette avance n’a tenu que quatre minutes en troisième période lorsque Robert Orr a ramené tout le monde à la case départ sur un retour de lancer de Zach Dean. Par la suite, un tir du revers d’Isaac Belliveau (2) dans la circulation dense s’est frayé un chemin jusque dans le fond du filet. Joey Vetrano (3) et Colin Ratt se sont chargés de mettre la victoire hors de portée des Foreurs.

«Quand tu ne veux pas bloquer des tirs, que tu ne veux pas t’impliquer physiquement ou t’engager, c’est ça qui arrive», pointe Desruisseaux.

Brassage de soupe

Sans aller dans les détails de sa pensée, Maxime Desruisseaux lancera quelques messages pour la rencontre de samedi après-midi, à Shawinigan. Certains joueurs en uniforme ce soir risquent fort probablement de visiter la galerie de presse du Centre Gervais Auto.

La soupe pourrait également être remélangée sur les unités d’avantage numérique. Auteur d’un but en trois occasions, le jeu de puissance des Foreurs a cependant manqué de vigueur en troisième période, après que l’attaquant Marcel Marcel ait été expulsé du duel après un contact sur William Blackburn. Une occasion bousillée par les Valdoriens, qui auraient pu les ramener dans la rencontre avec deux buts d’écart.

«Je ne sais même pas si on a eu une seule chance de marquer, ou même un ou deux lancers durant ces cinq minutes. Ça aurait pu nous remettre dans la partie, mais ce n’est pas arrivé», constate Desruisseaux.

Dans la victoire, le gardien Tye Austin faisait ses débuts dans la LHJMQ. Avec les nombreuses blessures chez les Olympiques, le vétéran de 20 ans s’est joint à l’équipe après avoir été mis au ballotage par les Petes de Peterborough.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média