Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

08 octobre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Les Gaillards renversés par les Cougars

Un match de hockey, c’est 60 minutes

Gaillards-Cougars 221008

©Photo Le Citoyen - Hugo Saez

L’inexpérience des Gaillards est sans doute le facteur qui a permis aux Cougars, leader du championnat, de remettre les pendules à l’heure dans le dernier tiers-temps.

Les Gaillards entament leur week-end de championnat par une défaite à la fois cruelle et logique face aux Cougars du Collège Champlain Lennoxville (6-4). Les étudiants-athlètes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue n’ont pas été en mesure de tenir le score et ont fini par craquer face au leader de la division 1.

Le match était bien mal embarqué pour les locaux. Dès les premiers coups de patins, les Cougars sont très remuants offensivement et se veulent pressants en défense. Coup sur coup, Gendron puis Bernier envoient la rondelle dans la cage de Horth et permettent aux siens de prendre de l’avance à la marque. Sur la glace, la maîtrise est totale côté visiteur. Difficile, au vu du début de match, que le scénario serait renversant.

Cependant, les joueurs de Maxime Boisclair sont bien décidés à prouver que dominer n’est pas gagner. Suite à un cafouillage dans la zone de marque, Morneau-Proulx surgit et glisse la rondelle derrière la ligne de but. Les vagues bleues continuent de se succéder sur la cage des Gaillards, dont la défense plie mais ne rompt pas. Une fois la tempête passée, Dubé chippe la rondelle au milieu de la glace et sert Maltais, qui ramène les Gaillards à la marque contre le cours du jeu. À ce moment de la partie, les Rouynorandiens n’ont tiré que 11 fois au but, contre 25 pour les visiteurs. 

Un dernier tiers-temps décisif 

Il y avait du mieux ce soir côté Gaillards, comparativement au contenu proposé depuis le début de la saison. Davantage d’intensité, d’activité autour du porteur de la rondelle et plus de mouvement sur les lignes de transmission : ce sont les ingrédients qui ont permis de donner une meilleure saveur à la soirée des étudiants-athlètes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue malgré le goût amer du résultat final. « Les joueurs se sont bien défendus, mais encore une fois l’inexpérience est entrée en ligne de compte », précise Maxime Boisclair à l’issue de la partie. 

Dans le second acte, Magny surprend le portier des Cougars à deux reprises alors que les vagues bleues se succèdent toujours sur la cage de Horth, dernier rempart de taille ce soir. C’est néanmoins dans le troisième tiers-temps que Bernier, Fortin puis Gendron viennent tromper Horth et ainsi faire basculer définitivement le match. La défense des locaux a fait le dos rond, avant de finalement céder face aux 46 lancers des Cougars sur l’ensemble du match. Alors que les Gaillards tentent le tout pour le tout dans les ultimes instants, Bernier s’offre même un doublé, en glissant la rondelle dans un filet désert. « Trois buts en troisième période, ça a fait mal. On a quand même réussi à marquer quatre buts contre une équipe de première position. Je pense que l’on peut construire là-dessus », souligne l’entraîneur-chef des Gaillards en pointant le manque d’expérience de ses troupes. 

Les Gaillards pourront tenter de se racheter dès demain, avec une nouvelle opposition face à cette même équipe des Cougars du Collège Champlain Lennoxville programmée demain à 13h, sur la glace de l’aréna Glencore de Rouyn-Noranda. Le défi reste de taille face aux joueurs de Stephan Lebeau, mais pas impossible.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média