Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

08 octobre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Les Huskies impuissants face aux Olympiques

Un match à sens unique

Huskies-Olympiques 221008

©Gracieuseté - Site de la LHJMQ

Les nombreuses parades décisives signées Hagen pour maintenir les Huskies au contact à la marque, au cours du dernier acte notamment, n’ont pas suffi à inverser le cours de la rencontre.

En déplacement sur la glace du Centre Slush Puppie, les Huskies s’inclinent de peu, mais logiquement face aux Olympiques de Gatineau (3-2). Les joueurs de Brad Yetman n’ont pas réussi à renverser le sort de la partie face à un collectif qui arrive à maturité et qui a su imposer son hockey.

Statistiquement, les Olympiques de Gatineau ne réussissent pas souvent aux Huskies depuis quelque temps maintenant. En effet, si l’on s’intéresse aux treize dernières confrontations entre ces deux formations, la meute n’a triomphé qu’une fois. La logique a de nouveau été respectée sur la patinoire du Centre Slush Puppie, antre des Olympiques. Dans un premier acte avec très peu d’arrêts de jeu, la meute craque en infériorité numérique suite à une punition reçue par Allard. Cormier profite alors d’une transversale de Haakon pour inscrire son cinquième but de la saison et permet aux siens de concrétiser une domination marquée. Les Rouynorandiens sont acculés dans leur territoire, privés de la rondelle et subissent la pression des locaux. Il a d’ailleurs fallu attendre dix minutes de jeu pour que Despatie soit sollicité.   

Trop peu dangereux 

Offensivement, la meute peine à se créer des occasions et ne parvient pas à capitaliser pendant ses périodes de supériorité numérique et ses temps-forts. Fontaine puis Allard se présentent tour à tour en face à face, mais butent tous deux sur Despatie. « On a manqué d’offense, mais on s’est amélioré sur le côté défensif par rapport aux derniers matchs. Ça a été un voyage d’apprentissage », relativise Brad Yetman, entraîneur-chef de la meute, en conférence de presse. À l’inverse, les Olympiques sont pragmatiques dans la zone de marque. Sur le côté droit, Marcel fait parler sa puissance ainsi que sa vitesse et déborde Carr pour venir s’offrir un premier but en LHJMQ : le break est fait. Les Huskies, quant à eux, ne se résignent pas. Au contraire, ils se montrent de plus en plus menaçants, profitant des imprécisions dans les transmissions chez les locaux. Bourosh, en manque de réussite, envoie d’abord la rondelle sur le poteau. C’est finalement Fontaine, d’un tir du revers sur contre-attaque, qui relance la partie.  

Pourtant, l’espoir est de courte durée. Dès l’entame du dernier acte, Cormier échappe à ses couvreurs dans l’enclave et dévie le lancer de Dean. Le natif de Düsseldorf se montre une nouvelle fois précieux pour les Olympiques et confirme son bon début de saison. Mais là encore, la meute ne desserre pas les crocs. Bourosh imite Cormier sur un lancer de Gaudet : l’espoir renaît. Néanmoins, les locaux maîtrisent mieux leur sujet et musèlent les Huskies à l’issue du troisième tiers-temps. La sortie de Hagen au profit d’un attaquant dans l’optique de créer la supériorité ne change rien, et les Olympiques enchaînent avec deuxième succès en moins de 24 heures.   

En raison de cette quatrième défaite, les joueurs de Brad Yetman pointent provisoirement à la sixième position de la conférence Ouest. Néanmoins, Brad Yetman tient à souligner les « bonnes choses » montrées par son « bon noyau de joueurs » depuis le début de la saison. Les Huskies ont rendez-vous dès ce lundi, jour de l’action de grâce, sur la glace de ses voisins des Foreurs de Val d’Or. Un nouveau duel de la 117 qui s’annonce alléchant en perspective. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média