Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

11 octobre 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Secteur de la santé : enfin de la relève

Des infirmières arrivent en renfort dans la région

Infirmières_étrangères_AT

©Dreamstime

En tout, 39 infirmières issues de l’Algérie, du Maroc et du Cameroun sont arrivées en Abitibi-Témiscamingue afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la santé

Le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue accueille 39 infirmières afin de pallier le manque de personnel dans les hôpitaux de la région. 

Ces nouvelles arrivantes proviennent du Maroc, de l’Algérie et du Cameroun. Elles s’établiront dans les MRC d’Abitibi-Ouest (19), Témiscamingue (10) et la Vallée-de-l’Or (10) afin d’élargir le bassin d’infirmières dans ces secteurs.

Toutefois, ces infirmières diplômées hors Canada devront réaliser une formation d'une durée de 915 heures afin de pouvoir exercer la profession d’infirmière au Québec. Cette formation sera cependant réalisée au cours des 10 prochains mois. Entretemps, ces infirmières pourront travailler à titre de préposées aux bénéficiaires au sein du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue afin de soutenir les équipes déjà en place.

«L’accueil de ces personnes et familles excède de loin le rôle du CISSS et du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. De nombreux acteurs de la communauté, tels que le Carrefour jeunesse emploi (CJE), les MRC de la Vallée-de-l‘Or, d’Abitibi-Ouest et du Témiscamingue et la Grande Séduction se sont mobilisés pour trouver des logements, fournir l’ameublement, des vêtements adaptés à la saison en plus de contribuer à soutenir l’établissement durable des candidats, en identifiant notamment des places en garderie, en facilitant l’intégration en milieu scolaire et dans la communauté d’accueil », a commenté la présidente-directrice générale du CISSS, Caroline Roy, par voie de communiqué.

Plusieurs acteurs locaux, notamment le CÉGEP de l’Abitibi-Témiscamingue, ont uni leurs forces afin de rendre possible l’arrivée des infirmières diplômées.

Rappelons qu’une seconde cohorte d’environ une quarantaine d’infirmières diplômées outre-mer devrait également s’établir dans la région en 2023. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média