Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

15 octobre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Les Gaillards refroidis par les Nordiques

L'addition est salée

Gaillards-Nordiques 221015

©Photo Le Citoyen - Hugo Saez

Entré en cours de match à la place d’un Horth en difficulté, Fontaine a lui aussi été victime du réalisme froid dont ont fait preuve les visiteurs tout au long du match.

Nouveau faux départ pour les Gaillards Hecla Québec, vaincus lourdement par les Nordiques en ouverture de ce week-end de championnat (7-3). Les étudiants-athlètes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue pointent à la dernière place de Division 1 et sont toujours à la recherche d’un second succès cette saison en RSEQ.

Les signes rassurants du week-end dernier ont une nouvelle fois accompagné les Gaillards sur la patinoire de l’aréna Glencore cette fois-ci. Tout comme leur inexpérience, malheureusement. Le sort du match s’est dessiné dès le premier tiers-temps, excluant le suspense de la partie. En l’espace de cinq minutes, les Nordiques du Collège Lionel Groulx font la différence. Leduc, Vieira puis Babin viennent tour à tour loger la rondelle dans la cage de Horth, qui ne peut pas faire grand chose. Le portier rouynorandien encaisse ces trois buts en seulement 7 tirs adverses. L’après-midi galère se poursuit pour ce dernier, trompé par Hogue et Lavoie avant de céder sa place à Fontaine.

Offensivement, les Gaillards sont timides et rencontrent un manque de réussite sur leurs occasions les plus dangereuses, à l’image d’un lancer à bout portant de Maltais qui viendra heurter le montant de Seguin-Lescarbeau. Néanmoins, les locaux se montrent de plus en plus menaçants, sans pour autant réussir à se redonner de l’espoir.

Du mieux dans le troisième tiers-temps

Pourtant, si l’on regarde la marque, les protégés de Maxime Boisclair font mieux que jeu égal avec les Nordiques dans la seconde moitié du match. « On voit dans le troisième tiers-temps qu’on a bien joué. Souvent on se complique la vie, mais là on a été capables de jouer simple », Trop tard certes, mais Guévin et Magny viennent répondre aux buts marqués précédemment par Brassard et Babin. En toute fin de rencontre, Rocheleau vient même tromper le gardien des visiteurs. Un but mérité qui vient récompenser les efforts des Gaillards même si le sort du match est déjà scellé.

Même si l’on se penche sur les statistiques, les Gaillards lancent davantage au but, auteurs de 28 lancers contre 24 pour les Nordiques. Peu de regrets pour les Rouynorandiens, impuissants face au réalisme froid des étudiants-athlètes du Collège Lionel Groulx. « Je ne crois pas que le résultat reflète vraiment la partie. On jouait bien, on avait nos chances de marquer. Mais eux, dès qu’ils avaient une chance de marquer, ça finissait dans le filet. Je ne peux pas dire que nos gardiens de but n’ont pas fait le travail, on a accordé des buts difficiles », analyse l’entraîneur-chef des locaux.

En tout cas, une chose est sûre : les joueurs de Maxime Boisclair devront soigner davantage leur entame de match s’ils veulent rivaliser avec leurs adversaires demain, à la même heure. « Je dis aux joueurs qu’il faut retenir ce troisième tiers-temps, pour qu’on arrive en forme demain matin et que l’on soit prêts pour la partie », prévient le tacticien des Gaillards.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média