Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

16 octobre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Gaillards : les Nordiques sans pitié

Les filets ont tremblé

Gaillards-Nordiques 221016

©Photo Le Citoyen - Hugo Saez

Les Nordiques célèbrent ici leur cinquième but inscrit par l’intenable Thériault, qui a été l’un des artisans de la victoire des siens avec quatre buts à son compteur.

Les Gaillards ont une nouvelle fois été victimes du réalisme froid des Nordiques devant la cage (5-8). Une défaite qui vient conclure un week-end mi-figue mi-raisin pour les étudiants-athlètes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le bourreau des Gaillards sur la glace cet après-midi se nomme Thériault. Grâce à ses quatre buts et par sa présence dans le jeu, le pensionnaire des Nordiques a posé bien des problèmes aux locaux. À l’image de la rencontre d’hier, l’entame de match s’est également révélée décisive. « Nos débuts de partie nous font mal ces derniers temps, je ne sais pas si c’est la préparation ou autre chose mais on va essayer de rectifier ça », analysait l’entraîneur chef des Gaillards après les soixante minutes passées sur la glace. Et à ce petit jeu-là, ce sont les visiteurs qui en profitent. En moins de deux minutes et sur leur deux premiers lancers, Noel puis Thériault, respectivement quasiment du milieu de la patinoire et sur retour de lancer, envoient la rondelle dans la cage de Fontaine. Peu de temps après, Thériault double la mise : les Gaillards sont cueillis à froid.

Mais pas assommés pour autant puisque Ouellette puis Maltais, servi par Magny, enclenchent la réaction de leur équipe. Ce n’est pas sans compter sur le pragmatisme des Nordiques, impitoyables dans l’enclave. Babin élimine deux défenseurs et redonne deux longueurs d’avance aux siens. À ce moment de la partie, les deux équipes n’ont alors tenté que six tirs chacune. Une statistique qui démontre le fait que les offensives prennent le pas sur les défenses.

À toi, à moi

Dans la seconde moitié du match, les Gaillards continuent de faire preuve de combativité et les deux équipes se répondent coup pour coup. Ranger et Makkouk, pendant un avantage numérique, répliquent aux deux nouveaux buts signés Thériault. Les joueurs de Maxime Boisclair intensifient la pression et Germain ramène les locaux à une longueur. Il s’en faut de peu pour que la rencontre bascule mais les Nordiques affichent une certaine solidité et solidarité défensive qui frustre les locaux. « On a travaillé fort pour revenir dans la partie mais on n’a juste pas été capables d’aller chercher le sixième but pour faire en sorte d’égaliser. On va bâtir sur cette troisième période », rapporte Maxime Boisclair à l’issue du match.

Même en infériorité numérique, les visiteurs s’accrochent à leur unique but d’avance, précieux. Alors que les Gaillards tentent le tout pour le tout dans les dernières minutes, Cyr puis Babin viennent glisser la rondelle dans un filet désert et achèvent ainsi tout espoir d’une potentielle période de prolongation.

La semaine prochaine, les Gaillards prendront la route du côté de Montréal pour affronter les Boomerang du Cégep André-Laurent samedi avant de faire face aux Patriotes du Cégep de Saint-Laurent le lendemain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média