Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 octobre 2022

Audrey-Anne Gauthier - aagauthier@lexismedia.ca

Du grès au bronze : 40 ans de sculpture

Exposition rétrospective de l’œuvre de Rose-Aimée Bélanger

Les chuchotteuses Rose-Aimée Bélanger

©Gracieuseté-MA musée d'art de Rouyn-Noranda - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Rose-Aimée Bélanger, Les chuchoteuses, 2002, bronze.

Du 28 octobre jusqu’à la mi-janvier 2023, le MA de Rouyn-Noranda accueillera une grandiose exposition consacrée à l’artiste Rose-Aimée Bélanger, originaire du Témiscamingue.  

Le Musée d’art de Rouyn-Noranda présentera une exposition entièrement dédiée à la sculptrice canadienne Rose-Aimée Bélanger. La rétrospective de sa production est scindée en trois grandes périodes : celle où elle observe les gens qui l’entourent, celle où elle crée la série documentaire des mineurs et la période de ses « Rondes », qui témoigne d’une grande maturité dans sa création.

Pour Mme Bélanger qui célébrera son 100e anniversaire en 2023, le rapport à la réalité est complètement façonné par l’acte créatif. C’est la matière qui est le déterminant des formes de ses différents personnages. « Des femmes dont la rondeur est sculpturale, au sens littéral. Dans cette masse sculptée, où jambes, bras et fesses sont obsessivement arrondis, surgit le raffinement, la délicatesse, un irrépressible sentiment de liberté et de bien-être », mentionne Jean-Jacques Lachapelle, directeur général du MA, musée d’art.  

L’exposition tentera, à travers des carnets de dessins, des esquisses d’argile, des photos d’œuvres, se retrouvant aujourd’hui un peu partout dans le monde et une cinquantaine de grès et de bronzes, de mettre en symbiose les réalités des deux Témiscamingue (celui du Québec et celui ontarien, où elle réside depuis plus de 70 ans) que Rose-Aimée Bélanger à illustrer dans une œuvre prolifique qui compterait aujourd’hui presque mille pièces. L’exposition est possible grâce à la collaboration de Jean Bélanger (fils et également sculpteur reconnu), la Galerie Denis Gagnon, la Galerie Blanche et la ville de Lac-Brome.  

L’artiste 

Née dans le Témiscamingue québécois, mais ayant fait sa vie dans le village d’Earlton, dans le Témiscamingue ontarien, elle s’inscrit en 1945 à l’École des Beaux-Arts de Montréal, même si ses parents ne sont pas chauds à l’idée. Cependant, c’est seulement après avoir élevé sa famille de 8 enfants, près de 30 ans plus tard, qu’elle est retournée à sa passion où elle suit deux formations en modelage d’argile. Sa carrière de sculptrice démarre. Les œuvres de Rose-Aimée Bélanger font partie de nombreuses collections privées et publiques dans le monde entier.  

Rose-Aimée Bélanger

©Gracieuseté- La Galerie Blanche - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Rose-Aimée Bélanger, sculptrice.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média