Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

28 octobre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le duo Furlong-Dumais dicte sa loi face aux Foreurs

Foreurs Val-d'Or - Mooseheads Halifax

©gracieuseté - Dany Germain

Alexandre Guy a ouvert la marque pour les Foreurs avec une déviation du tir de Kale McCallum.

HOCKEY JUNIOR - Le tableau indicateur n’a pas affiché le résultat voulu par les partisans rassemblés au Centre Agnico Eagle, mais ils n’ont pas hésité à applaudir la performance des siens au terme de la prolongation face aux Mooseheads d’Halifax. Dangereux offensivement, ces derniers ont utilisé leur talent pour l’emporter 3 à 2, vendredi soir.

La commande en défensive était loin d’être de la tarte pour le vert et or. Confrontés à une équipe qui n’avait subi qu’une défaite en temps réglementaire en 10 matchs, les Valdoriens avaient le mandat de neutraliser la ligne composée de Mathieu Cataford, Markus Vidicek et Jordan Dumais.

Ce dernier est spécialement tout feu, tout flamme à sa troisième saison dans la LHJMQ. L’espoir des Blue Jackets n’avait jamais été blanchi de la feuille de pointage et trônait au deuxième rang des pointeurs du circuit Courteau avant de s’amener en Abitibi-Témiscamingue.

Malgré tout, le vert et or ont su arrêter le gros trio pendant les 50 premières minutes du match. Or, les 10 minutes restantes ont été de trop pour les hommes de Maxime Desruisseaux. Après avoir obtenu une passe sur le premier de la saison du défenseur Jake Furlong, Dumais a profité du cafouillage à la ligne bleue des Foreurs pour servir un tir des ligues majeures pour donner les devants 2 à 1 aux Mooseheads.

Kale McCallum a réussi à niveler la marque avec 98 secondes à faire à la rencontre, mais la paire Dumais/Furlong a complété le travail en prolongation, avec le deuxième de la soirée du défenseur.

«Je trouvais que l’espace entre nos défenseurs et nos attaquants était plus restreint. Hier, on travaillait, mais des fois, on regardait ce qui se passait au lieu d’être directement impliqué. De plus, on se repliait trop large, donc ça ouvrait trop le centre de la glace», explique Maxime Desruisseaux

Un discours bien différent de la veille, alors que les Foreurs ont accordé 57 lancers aux Huskies de Rouyn-Noranda, la veille.

«Contre Rouyn-Noranda, tout rentrait de notre côté. Juste en première période, Alexandre Doucet a eu deux chances incroyables. Tu vas en chercher une et tu sors de la première période avec une marque de 2 à 0»,

Gros bonhommes efficaces

Dans un match où le talent offensif pleuvait des deux bancs, les employés de profondeur ont bénéficié d’une confrontation serrée et fermée pour se mettre en évidence. Partout sur la patinoire, Frédéric Potvin et Francis Woods ont montré ce leurs habiletés en contrôle de rondelle en zone offensive. Jumelé à Alexandre Guy, ce trio a donné de l’énergie à la foule en ouvrant la marque en première période. Pendant que Woods et Potvin gênaient le travail du gardien Brady James, Guy a légèrement touché le tir de la pointe de Kale McCallum pour son troisième de l’année.

«Francis est venu jouer avec nous l’année passée. Il s’attendait peut-être à ce que les choses soient plus faciles. Je dirais que le déclic s’est fait pendant le voyage dans les Maritimes. Il nous donne cinq bonnes performances depuis. Il est plus engagé et efficace »

«Frédéric a été très efficace sur les mises en jeu et il a été un de nos meneurs à ce chapitre. Ce sont deux gros bonhommes et quand ils s’impliquent et gagnent leurs batailles à un contre un, c’est un atout», renchérit l’entraîneur.

Un plus que ce dernier prendra, lui qui doit se débrouiller sans trois éléments dans son top 9 offensif. Dans le cas de Matis Ouellet et de Jason Desruisseaux, ils devraient voir de la glace lors de la journée de demain et devraient s’approcher d’un retour au jeu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média