Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

29 octobre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Les Huskies viennent à bout des Mooseheads en prolongation

Gaudet a choisi son moment

Huskies-Mooseheads 221029

©Photo Le Citoyen - Hugo Saez

La troupe du capitaine Markus Vidicek, qui bataille ici sur cette remise en jeu, n’a pas trouvé les solutions offensivement.

À l’issue d’une partie dont le résultat s’est dessiné dans la période de prolongation, ce sont finalement les Huskies qui sortent vainqueurs du duel face aux Mooseheads d’Halifax (3-2). Emeric Gaudet a libéré l’aréna en inscrivant son premier but cette saison.

En ce week-end d’halloween, les Huskies ont été assez effrayants pour faire déjouer les Mooseheads. Comme il y a une semaine, la meute a été plus incisive dans les derniers instants pour vaincre la meilleure équipe de la division des Maritimes. « On a eu cinq premières minutes lentes mais après on a plus jouer dans notre identité », analyse Brad Yetman.  

Les locaux ont d’ailleurs été cueillis à froid par Logan Crosby, esseulé dans l’enclave à bout portant. Heureusement, les Huskies corrigent le tir et reprennent l’avantage à la marque en l’espace de seulement 21 secondes. Dans un premier temps, le Biélorusse Daniil Bourosh profite d’un retour de lancer de Tristan Allard avant que Jakub Hujer ne vienne tromper la vigilance du portier adverse d’un lancer lointain. Néanmoins, bien que peu dangereux, les Mooseheads reviennent dans la deuxième période grâce à but de Mathieu Cataford, assisté par James Swan et Dylan MacKinnon. Un retour à zéro qui ne fait pas paniquer la meute, fidèle à son plan de jeu jusqu’à l’issue de la partie. 

Une défense robuste 

L’un des facteurs clés du succès de la meute ce soir est la défense. Si celle-ci avait pêchée face aux Foreurs il y a deux jours, les erreurs ont visiblement été gommées ce soir. « Les joueurs ont mieux protégé le milieu de la glace. On était plus concentrés dans l’intensité, la façon dont on a coupé le jeu et nos mises en échec. Cela a fait la différence et ce sera la même recette demain contre le très bon premier trio de Val d’Or », prévient le tacticien de la meute. Des joueurs offensifs, très en vue depuis le début de la saison, comme Jordan Dumais ou encore Markus Vidicek, n’ont eu que très peu de place pour s’exprimer. 

À l’image de cette solidité affichée, les Huskies n’ont concédé que vingt lancers sur l’ensemble de la rencontre. Même en prolongation, Hagen n’a pas eu à s’employer. Après une minute passée sur la glace, Gaudet a été servi sur un plateau d’argent par Turcotte avant de loger la rondelle entre les jambes de Rousseau. Le gardien des Mooseheads, deuxième étoile du match, a pourtant été complet avec 43 arrêts ce soir.

Les Foreurs en ligne de mire

Décidément, la prolongation est un exercice qui sourit aux Rouynorandiens. En quatre prolongations cette saison, la meute est ressortie vainqueur à quatre reprises. « On est capables d’attaquer quand il faut attaquer et garder la possession de la rondelle quand il faut le faire », expose Brad Yetman à propos de l’attitude de ses joueurs en prolongation. La seule alerte concerne le capitaine Édouard Cournoyer, légèrement blessé qui n’est pas sûr d’être prêt pour demain face aux Foreurs. « C’est du 50/50 », informe l’entraîneur-chef des Huskies.  

Pas le temps de souffler que les Huskies doivent déjà avoir les yeux rivés sur leur prochaine rencontre, qui aura lieu demain face aux Foreurs de Val d’Or à 15 heures. Une troisième Guerre de la 117 au cours de laquelle la meute affichera sans doute un esprit de revanche suite à la perte des deux premiers épisodes cette saison.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média